Partagez | 
 

 Diego Hernández

Aller en bas 
AuteurMessage
Diego Hernández
DEFENSEUR GAUCHE
DEFENSEUR GAUCHE
avatar

Messages : 116
Players depuis : 14/07/2018

MessageSujet: Diego Hernández   Lun 16 Juil - 0:30


 


       Hernández, Diego
       
NATIONALITÉ(S) Américain - Mexicain POSTE(S) : Défenseur latéral gauche- Jonathan Dos Santos
   
   
 
 

       FOOTBALLEUR/SE
   
 

       ~ EN BREF.
   Bonjour à vous. Je m'appelle Diego «Chico» Hernandez et je suis âgé de 17 ans. Je suis né un certain 11 novembre 2006, à San Jose en Californie. Mais aujourd'hui je décide de réaliser mon rêve et de devenir FOOTBALLEUR. Je rêve d'évoluer dans le club de Barcelone, ou de Turin .

       ~ BIOGRAPHIE.
   Diego est né en banlieue de San Jose de deux parents travaillant dans une petite épicerie latine du quartier Vinci North dans le nord-est de la ville. Il est enfant unique dû au décès de sa mère lorsqu’il avait 2 ans. Élevé par son père, Diego connait une vie assez normale, la peine de sa mère est vécue par son père qui lui rappel à quel point il lui ressemble et comment elle était une femme extraordinaire. Comme plusieurs enfants de la première génération d’immigrants, Diego n’apprend l’anglais qu’à son arrivée à l’école élémentaire. C’est donc dire que ses 5 premières années de vies sont baignées dans la culture mexicaine et latine présente dans l’Ouest des États-Unis. Dès son plus jeune âge il est placé devant la télé tous les week-ends pour regarder les matchs de foot. 1 jour étant Pachuca, l’équipe de son père et l’autre le Barca, l’équipe de son oncle Oscar. Le type qui ne travaille jamais, mais qui arrive avec la bière pour les hommes et un sac de bonbons pour les gamins. Un grand cœur quoi. Un joueur attire l’attention de Diego, un certain Rafael Marquez, défenseur du Barca. Un joueur qui au fil du temps, deviendra l’idole du petit gamin. Un défenseur polyvalent qui relance très bien le ballon.

Le temps passe et le petit Hernandez entre à l’école et commence à démontrer de belles qualités athlétiques et sportives. Il passe par tous les sports, basket, hockey, tennis, mais c’est vraiment le foot qui accroche le plus ses professeurs de gym. Malheureusement pour ses instructeurs qui voyait en lui un attaquant prometteur, Diego veut jouer à la défense, comme un certain mexicain du FC Barcelone. Il accepte finalement le compromis de jouer comme défenseur latéral plutôt qu’au centre afin d’exploiter ses qualités offensive. C’est donc à l’âge de 8 ans et avec le numéro 4 qu’il s’aligne avec les Red Dragons du North Public School of San Jose pour jouer quelques matchs pendant l’année contre d’autres écoles élémentaires.

Son père ayant fait le choix de s’éloigner des quartiers à problème, le début d’adolescence de Diego n’est pas extraordinaire. Pas de mélodrame en approche. Pour aider son père, il prend le boulot de livreur dans la petite épicerie et c’est là qu’il y gagnera son surnom. Pour être le plus en forme possible, il effectue les livraisons à la course. La plupart du temps, c’est un carton de cigarette à une vielle dame 3 rues plus loin. Néanmoins, les gens du quartier commence à le reconnaître et tout le monde l’appel Chico, le petit garçon qui livre. C’est même jusqu’à l’école que tout le monde l’appel Chico. Chico livre également la marchandise sur le terrain. À partir de 12 ans, les choses commencent à devenir de plus en plus sérieuses. Diego est invité à faire partie des meilleurs programmes de l’état, souvent à Los Angeles. Ne voulant pas laisser tomber son père, il préfère rester à San Jose et jouer avec la meilleure équipe de la ville, qui est tout de même loin des clubs de L.A. Petit train va loin, il réussit tout de même à avoir une place dans l’équipe de Californie des U14 qui participe au championnat inter-states et à différents tournois à travers le pays. Il restera la plupart du temps sur le banc ou blessé pour les différents tournois jusqu’à son arrivée en U16 où il est seul dans le couloir gauche et c’est là qu’il commence à montrer un certain potentiel. Remis de ses blessures, Il gagne en autre, un tournoi au Mexique, peut-être pas le plus prestigieux, mais le plus important à ses yeux. Son cœur a toujours été déchiré entre ses deux pays. Il sait qu’un jour, s’il devient footballeur pro, ce sera le choix le plus difficile de sa carrière. Oubliez le choix d’un club ou un sponsor, la couleur de sa sélection est celui qui reste à tout jamais.

Maintenant la junior year terminée, les offres des collèges commencent à arriver. 1 an encore au High School ou l’idée de partir en Europe? Plusieurs parlent d’un avenir certain en MLS, des défenseurs gauche à la Marcelo et cie, ça n’arrive pas à tous les ans. La mémoire d’un certain Freddy Adu refait surface aussi. Partir trop vite pour revenir cramer, c’est tout autant possible. De grosses décisions à prendre, à prendre vite.          

       ~ QUALITES/DEFAUTS.
Qualités :
- Humble
- Gentlemen
- Homme de parole
Défauts :
- Manque de confiance en soi
- défaitiste

       ~ COMPETENCES.
   
POINT FORT : Libero
POINT FAIBLE : Fragile

 
 
     
     
     
 
Pseudo ★ 24 ★ J’étais présent y’a quelques années ★ Autres
 
     

     
Revenir en haut Aller en bas
Kostas Arslan
ADMIN
ADMIN
avatar

Messages : 880
Players depuis : 26/02/2017

Feuille RPG
Note Globale:
12/100  (12/100)
Popularité:
6/200  (6/200)
Note Presse:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: Diego Hernández   Mar 17 Juil - 18:06

La saison se termine lundi, autant dire que ça sert pas à grand chose de t'intégrer maintenant
On va ensuite t'intégrer, par contre le forum sera en trêve estivale pendant le mois d'août, donc même s'il y aura des activités ne t'attend pas à reprendre très vite!




Spoiler:
 

DC: Wizzy Brown
Revenir en haut Aller en bas
Diego Hernández
DEFENSEUR GAUCHE
DEFENSEUR GAUCHE
avatar

Messages : 116
Players depuis : 14/07/2018

MessageSujet: Re: Diego Hernández   Mar 17 Juil - 19:32

Pas de problème! Est-ce quand même possible de valider que ma fiche est ok? (Niveau histoire et choix de position et avat) Question d'aller commencer à Rp dans la bonne section. (Rp pré joueur pro)



Anciennement Sven & Niko Jacobsen et Didi.
Revenir en haut Aller en bas
Wizzy Brown
ADMIN
ADMIN
avatar

Messages : 2212
Players depuis : 17/02/2016

Feuille RPG
Note Globale:
11/25  (11/25)
Popularité:
200/200  (200/200)
Note Presse:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: Diego Hernández   Mar 17 Juil - 20:18

C'est ok normalement, s'il y a un oubli hésite pas à me le signaler par MP



DC: Kostas Arslan
Revenir en haut Aller en bas
Wizzy Brown
ADMIN
ADMIN
avatar

Messages : 2212
Players depuis : 17/02/2016

Feuille RPG
Note Globale:
11/25  (11/25)
Popularité:
200/200  (200/200)
Note Presse:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: Diego Hernández   Jeu 9 Aoû - 23:30



Bienvenue Invité
"Tu es toujours là gamin ?!

Passons aux choses sérieuses, j'ai eu des retours de plusieurs clubs à ton sujet, ton profil plait c'est indéniable.

Tu trouveras ci-dessous les clubs qui s’intéressent à toi mais cela ne veut pas dire qu'ils te recruteront. D'ailleurs leurs recruteurs aiment poser des question pour connaître un peu plus les joueurs alors réponds à leur interrogation et peut-être qu'ils laisseront leur offre, ou pas, tout dépendra de l'image que tu leur laissera.

Aussi il faut savoir que tu peux recevoir d'autres offres venant de coachs Players, alors ne fais pas ton choix trop vite, tu pourrais passer à côté d'une opportunité.

Tu n'es qu'à quelques pas du début de la gloire et de la célébrité, prends le temps de la réflexion pour faire le bon choix.

A toi de jouer gamin..."


©️️ Pando

 
 
 
Offres
Fais le bon choix

 
Chelsea U19
- Nous avons un buteur suisse dans le même tournoi que vous. C'est en le suivant que nous sommes tombé sur vous et au premier regard on aeu le coup de foudre, comme dans les films. En plus de cela, vous parlez déjà anglais et avez des racines latino-américaines, de quoi favoriser la communication au sein de la défense.

30.000€/an > été 2027

Kawasaki Frontale U19
Votre premier match dans le tournoi international a été spectaculaire. Vous semblez largement pouvoir tenir défensivement et en plus de cela on sent en vous un potentiel offensif. Alors, vous êtes prêt à être un pionnier en rejoignant le Japon?

34.000€/an > été 2027
Boca Juniors U19
Un latino formé aux Etats-Unis ça intéresse forcément un club comme le Boca. Nous avons réussi une grande saison et notre effectif est quasiment inchangé. Avec Lautori qu'on peut décaler en MDC, notre équipe peut jouer encore plus vite et offensif, tout ce que veulent nos supporters. Alors, ça vous intéresse de rejoindre l'outsider ultime prêt à faire tomber l'Europe?

27.000€/an > été 2026




Tu peux RP tant que tu veux, prendre le temps que tu veux. Essaye juste de nous donner une réponse définitive (avant de pouvoir continuer le RP)avant une semaine stp



DC: Kostas Arslan
Revenir en haut Aller en bas
Diego Hernández
DEFENSEUR GAUCHE
DEFENSEUR GAUCHE
avatar

Messages : 116
Players depuis : 14/07/2018

MessageSujet: Re: Diego Hernández   Ven 10 Aoû - 4:32

Chico
Papá
El destino
- Diego? Diego tu es là? C'est ton père.
- Papa? Il est 4 heures du matin, qu'est-ce que tu veux?
- Oh bordel, il est midi ici. J'avais pas pensé au décalage. Écoute, réveille-toi, prend un café et rappel-moi, je travaille, mais je vais garder mon portable.

(Raccroche)

C'est quoi ce bordel, j'ai à peine récupéré du dernier match de la veille et là mon père qui appel en panique au beau milieu de la nuit (du moins la mienne). Comme toujours, j'ai commencé à stresser, j'ai pris une douche froide pour sauver le café et pouvoir rappeler mon père. Depuis qu'il avait une copine, il donnait beaucoup moins de nouvelle, il ne m’avait même pas rappelé depuis mon message disant que j'étais arrivé. J'ai même pas pris le temps de m'habiller, serviette à la taille, j'ai rappelé mon père au plus vite.

- Qu'est-ce qui se passe? Il est arrivé quelque chose?
- Oh que oui! T'a réussi! Haha, je suis trop fier de toi mon grand!
- De quoi tu parles papa? J'ai réussi quoi? T'a reçus mon bulletin ou quoi?
- Ils arrêtent pas d'appeler à la maison! L’Angleterre! Le Japon! et l'Argentine!!!
- Pourquoi des pays appelleraient à la maison? Je suis à moitié réveillé, tu vas devoir m'aider un peu.
- Pas des pays! Chelsea.... Le Boca! Ils te veulent! Je sais pas ce que t'a fait dans ce tournoi au Japon, mais ça fonctionne!
- Quoi?!?!

Le temps de me calmer, mon père m'explique que plusieurs équipes sont présentent au tournoi pour regarder leurs joueurs jouer. Certains étaient à notre premier match. Lorsqu'ils ont été informés que je jouais encore dans un lycée au States, ils n'en croyaient par leurs yeux. Je pensais avoir fait un match correct, mais semblerait que personne sur le terrain n'avait été plus impressionnant. Donc ils ont commencés à faire des téléphones, en commençant par mon école, puis mon coach et finalement la maison. Chelsea, le Boca Junior et une équipe japonaise voulait me voir porter leurs couleurs. Je n'avais aucune idée que tout ça arriverait si vite, la chambre à commencer à tourner, je suais à grosse goûte. Je me suis senti faible et j'ai dû prendre appuis sur le lit pour ne pas tomber. Je devais choisir entre trois, pas un, mais trois... Comment j'allais prendre une décision, en plus loin de tout mon monde... J'ai couru aux toilettes pour me vider les tripes du repas que j'avais enfilé avant de dormir.
Codage par Libella sur Graphiorum




Anciennement Sven & Niko Jacobsen et Didi.
Revenir en haut Aller en bas
Diego Hernández
DEFENSEUR GAUCHE
DEFENSEUR GAUCHE
avatar

Messages : 116
Players depuis : 14/07/2018

MessageSujet: Re: Diego Hernández   Sam 11 Aoû - 21:38

Chico
Coach
El destino
J'avais eu le temps de reprendre mes esprits un peu. C'était énorme ce qui m'arrivait, j'avais besoin de conseils. La seule personne qui connaissait la Youth League et les clubs de partout à travers le monde, c'était mon coach. Coach Reyes était un passionné, il était à la retraite depuis toujours, mais il était le coach de l'école depuis toujours aussi. C'était un argentin, un bon monsieur. Il vivait seul depuis que sa femme était décédé, sa seule fille unique était au Canada depuis longtemps, il lui rendait visite pendant le temps des fêtes, car il ne voulait rien manquer de sa saison de foot. C'était en quelque sorte mon grand-père, il était dur avec moi, mais je comprenais pourquoi. Il ne m'a jamais adressé la parole en anglais, toujours en espagnol. Sans lui je serais rouillé, c'est le seul avec qui j'ai des conversations dans la langue de mes ancêtres.

- Oui, Coach Reyes, c'est Chico, je vous dérange?
- Pas du tout mon petit, j'attendais ton appel.
- Je m'y attendais, quand mon père m'a dit qu'il avait appelé l'école, je comprenais qu'il parlait de vous.
- Premièrement, je veux te féliciter pour cette étape, mais tu sais que tu n'as rien fait encore. Le plus dure reste à venir. Cette ligue, c'est ton audition pour le monde des grands.
- Je sais. J'ai déjà remarqué la différence avec ce tournoi ici à Tokyo. J'ai quand même besoin de tes connaissances. Je suis perdu, c'est quand même 3 équipes sur 3 continents.
- Oui je sais, t'avais qu'à pas jouer si bien à ce tournoi si tu voulais pas recevoir autant d'offres! Ton père m'a mis en contact avec l'avocat, c'est lui à qui les offres ont été transmis formellement. J'y ai jeté un coup d’œil. Pour les salaires, c'est pas important, je veux même pas que tu regardes ça. C'est la durée qui importe, c'est ton premier gros voyage ce premier club. Dans tous les cas tu seras loin. Londres c'est gros, mais c'est anglais. Le Japon c'est loin, mais c'est calme, je te connais, c'est quelque chose qui peut te faire du bien. Finalement l'Argentine, c'est l'Amérique du Sud, c'est pas la Californie, mais c'est espagnol, c'est un peu tes origines. Au niveau sportif, c'est tout bon, le Japon est le plus risqué, car ils sont montés en D1 cette année.
- Donc vous avez pas de choix, les trois sont bons? Ça m'avance en rien ça...
- C'est pas à nous de choisir Diego, tu vas devoir voir par tes propres yeux et choisir avec ton cœur et ta tête. L'avocat m'a dit que tu aurais l'opportunité d'aller visiter chacun des endroits aux frais des clubs, commence par le club japonais, c'est moins loin. Je dois te laisser, les U12 arrivent pour le camp d'été, bonne chance Chico. Mon oreille est toujours là pour toi.

Pas plus avancé au final. J'espérais réduire mes choix avec ce téléphone, mais finalement je suis vraiment obligé de choisir moi-même. L'Europe, l'Asie et l'Amérique latine. Le futur, l'histoire ou les origines, chaque endroit à ses points forts et ses points faibles. Moi qui n’avais que pour quelques jours de bagages, je vais devoir aller magasiner un peu. Mon passeport n’aura jamais autant servi que depuis une semaine.
Codage par Libella sur Graphiorum




Anciennement Sven & Niko Jacobsen et Didi.
Revenir en haut Aller en bas
Diego Hernández
DEFENSEUR GAUCHE
DEFENSEUR GAUCHE
avatar

Messages : 116
Players depuis : 14/07/2018

MessageSujet: Re: Diego Hernández   Dim 12 Aoû - 21:33



Foot Mercato Asie


Mercato agité en Youth League



Les dernières infos du mercato en Youth League parle de la nouvelle équipe de division 1, le Frontale de Kawasaki. L'équipe japonaise semble très active sur le marché pour construire une équipe talentueuse. La dernière acquisition pourrait être la jeune sensation de 17 ans, Diego Hernandez. Méconnu du grand public, le jeune latino-américain est en ce moment au Japon pour participer à une compétition avec les U17 du Mexique. C'est une première pour le jeune joueur, qui évoluait toujours dans les lycées américains il y a quelques semaines. Fort de belles performances, il aurait tapé dans l’œil du club de Kawasaki. Selon nos journalistes sur le terrain, le jeune Hernandez aurait été aperçu au centre d'entrainement du club pas plus tard que ce matin. Certaines sources avancent qu'il s'agirait d'un visite médicale et la signature du contrat serait imminente. Au même moment, le jeune joueur de Sao Paulo, Ulysse Lukos aurait été approché. Si la majorité des médias parlent d'un départ vers Monaco, nos sources à l'interne disent que le club japonais à toujours des chances.

Comme toujours, Foot Mercato Asie est la source d'informations sur les équipes asiatiques! N'oubliez pas de nous encourager et de propager nos nouvelles!    


electric bird.



Anciennement Sven & Niko Jacobsen et Didi.
Revenir en haut Aller en bas
Diego Hernández
DEFENSEUR GAUCHE
DEFENSEUR GAUCHE
avatar

Messages : 116
Players depuis : 14/07/2018

MessageSujet: Re: Diego Hernández   Lun 13 Aoû - 3:04


Pit Stop Kawasaki


Le deuxième match était passé, j’avais encore fais tout un match, je n’avais rien laissé passer. Malheureusement, pour faire tourner l’effectif, je suis sorti au retour de la mi-temps. La journée de congé que j’avais était utile, non pas pour récupérer parce que je n’avais joué qu’une mi-temps, mais pour me rendre à mon premier rendez-vous. J’étais à moins d’une heure de train de Kawasaki. Ce n’était pas si simple de tout comprendre ici, Kawasaki était dans la préfecture de Kanagawa et les lignes de trains étaient tout aussi incompréhensibles. Moi, je connaissais que les motos Kawasaki. Avec l’aide d’un des interprètes de l’équipe, j’ai réussi à me faire un petit plan. Chaque étape était sur la liste, quel bus prendre, quelle ligne de train emprunté, j’étais assez confiant. Du moins, je l’espérais.

En prenant le train, j’ai remarqué que le Wifi y était gratuit, donc je mis suis connecter pour faire des petites recherches sur ce club. Ils avaient terminés 2e de la D2 de cette Youth League U19, de ce que je comprenais, plusieurs cadres avaient quittés. Leur âge les empêchait de poursuivre l’aventure avec les U19. J’ai aussi vu que d’autres joueurs étaient visés par le club, donc plusieurs postes étaient à prendre. Je ne m’étais même pas posé la question à savoir si je voulais jouer là-bas. Tout allait très rapidement et j’essayais d’en absorber le plus possible. C’est la seule façon de faire pour le moment, des 3 clubs qui se sont avancés, je connais vraiment que Chelsea. Oui le Boca c’est gros, ici au Japon aussi, plusieurs star sont ici, mais je connais que Chelsea, je n’avais que les matchs de la Liga et ceux de la Premier League à la Télé.

Le train arrivait déjà à la gare où je devais descendre. Les installations étaient pas trop loin, un 5 minutes en taxi. Le rendez-vous avait été fixé au stade de l’équipe sénior, leurs bureaux y étaient. Arrivé là-bas, j’ai tout de suite rencontré Hishiro Odei, l’interprète de l’équipe pour ce qui est de l’anglais. Il m’a expliqué qu’il me ferait faire le tour et qu’après nous irions parler avec les dirigeants des U19. Ma première surprise, c’est que les U19 jouent également dans ce stade de plus de 25 000 places. Je comprends qu’il ne doit pas être plein, mais c’est quand même pas mal de jouer dans ces conditions. Les jeunes de la ville (qui compte plus d’un millions d’habitants) ne payent pratiquement rien pour venir voir les matchs de la Youth League. Dès que vous êtes étudiants, c’est 400 yens pour voir le match, c’était à peine 5 dollars. La visite avançait, les gens étaient très sympathiques, tout le monde rencontrés me faisait un signe de la tête en guise de bienvenue, mais je sais pas… J’ai eu quelque chose. Un sentiment que j’étais extrêmement loin de chez-moi. Un malaise de ne pas être capable de m’attacher à quelque chose ici. C’était très loin de ma culture, de moi. C’est spécial, je me sentais mal de me sentir ainsi. C’est comme si je devais tout recommencer. Je comprends que je serais ici seulement pour jouer au foot, mais j’ai l’impression que cet isolement culturel me tuerait à la longue. Peut-être que dans 10 ans ce serait différent, mais à 17 ans, j’ai ce besoin de sécurité, d’une forme de maison. Quand je pense aux deux autres équipes, je peux voir ce confort. L’Angleterre à cette culture qui ressemble à l’Est des États-Unis. Un esprit de quiétude et d’entraide, du moins au niveau du foot. L’Argentine c’est la culture de chez-moi, c’est le monde latin. Peu importe qui tu es, tu trouveras une famille dans une culture comme ça.

J’avais complétement perdu le fil de la visite, nous étions à la porte du président des U19 et j’avais vraiment pas le goût de m’éterniser. J’étais mal à l’aise devant autant de gentillesse pour quelqu’un qui finalement leur faisait perdre leur temps. Après un peu de conversation, j’ai esquivé la question de mon avenir et j’ai expliqué que je devais reprendre le train assez vite pour retourner à Tokyo, ce qui n’était pas si vrai, j’avais encore quelques heures à perdre avant de repartir. En repartant du stade, je me suis rendu compte que j’avais plus avancé dans ma réflexion pendant cette visite que depuis l’annonce des trois offres. J’ai souris, quelque chose que je n’avais pas pris le temps de faire depuis cette nuit qui m’a vidé les tripes. Finalement, j’étais peut-être fais pour ça, devenir joueur de foot. J’avais peut-être la petite étincelle au fond de moi. La chose qui fait qu’ont ce bat pour avoir ce que l’on veut.

Dans le train, je n’avais que pensées pour mon arrêt à Londres en revenant du tournoi. Si cet arrêt pourrait être aussi encourageant que celui-ci, j’aurais probablement une réponse avant même d’atterrir à Buenos Aires.    
Codage par Libella sur Graphiorum



Anciennement Sven & Niko Jacobsen et Didi.
Revenir en haut Aller en bas
Diego Hernández
DEFENSEUR GAUCHE
DEFENSEUR GAUCHE
avatar

Messages : 116
Players depuis : 14/07/2018

MessageSujet: Re: Diego Hernández   Mar 14 Aoû - 21:07


I got the blues


Comme je veux avancer mon Rp le plus possible, je fais un saut dans le temps après le tournoi de Tokyo.

Ma visite à Kawasaki m’avait ouvert les yeux sur plusieurs choses. J’ai donc essayé de me mettre dans le même état d’esprit pour me rendre à Londres. Je n’imaginais pas le pour et le contre, mais plutôt ce dont j’avais le plus besoin et ce qui était secondaire. La première chose qui me venait en tête était la famille, voir les racines. C’est en quelque sorte un confort assuré, de savoir que des gens vivant dans la même culture que toi sont proches, c’est rassurant. Dans le cas de Londres, mon père et certains de ses amis m’ont indiqué des endroits latinos dans la ville. Beaucoup de monde était là-bas, j’avais supposément un cousin qui avait un restaurant là-bas. Il était du côté de ma mère, donc je ne l’avais jamais vraiment vu. Avec l’Angleterre, ce qui est bien, c’est que tu peux te retrouver seulement en connaissant les autres équipes de foot. Chelsea, c’est dans le quartier de Fulham, moi qui croyais que Fulham était une ville… Donc maintenant je suis au courant que Londres est divisé en plein de quartier et que les clubs de foot portent souvent le nom de ce quartier, mais pas Chelsea… Je sais que c’est pas simple, mais parait que tu t’y fais assez vite.

Je ne savais pas vraiment comment me sentir par rapport à Chelsea, oui c’est le rêve d’un jour jouer en Premier League, mais c’est gros. Beaucoup ce sont brûlé en allant trop tôt là-bas. D’autres sont devenu des légendes. Au moins c’était simple arrivé à l’aéroport. J’étais attendu par un chauffeur qui m’apporterait au centre d’entrainement des U19. Là-bas, je devais rencontrer plein de gens et les installations. Comme nous étions dans la saison morte, plusieurs étaient ailleurs, certains étaient même à Tokyo pour le même tournoi que moi. La visite était organisé par un membre du personnel, c’était vraiment à titre informatif, il ne savait même pas qui j’étais. La vraie rencontre était avec l’un des adjoints au coach des U19, un homme plutôt sympathique, un espagnol. S’en se demander si c’était ma langue, il a commencé  tout de suite en espagnol :
 
- Monsieur Hernandez! Bienvenue à Londres, j’espère que vous avez aimé votre visite, nos installations sont les plus récentes de toutes les équipes londoniennes.
- Oui c’était bien, mais je suis plutôt venu vous voir, comprendre votre opinion sur moi.
- Évidemment, Je serai franc avec vous, mais nous ne vous connaissons pas avant ce tournoi au Japon.  Le coup de foudre, quand nous avons cherché votre club pour comprendre que c’était une école publique au États-Unis, nous étions sur le cul. Toujours là-bas à 17 ans, fallait vous amener ici!
- Je suis quelqu’un de loyal, j’ai beaucoup de difficulté à partir de quelque part. C’est vrai que j’ai peut-être ma place ici, mais c’est quand même pas mal de l’autre côté, vous seriez surpris du niveau.
- Probablement, mais ici c’est la crème de la crème!

C’est moi où il se fou un peu de moi? Comme si ce petit texte, il le connaissait par cœur, peu importe qui est devant lui. En plus il est arrogant, il essai à peine de me flatter dans le sens du poil. Je comprends que je suis pas un joueur pro qui viendrait faire l’équipe sénior, mais un minimum de bonnes manières serait apprécié. J’avais rarement cette sensation, une montée d’adrénaline à la pensée d’une phrase. Je répondais rarement aux professeurs, mais quand je le faisais, j’avais cette décharge d’adrénaline.

- Cette crème de la crème, elle fait qu’une 6e place en championnat et elle perd son coach?
- Euhhh non, Frank à reçut une promotion, avec les senior! Notre saison n’était pas à l’image de notre talent individuel et collectif.
- C’est pourquoi vous n’avez aucuns joueurs sur l’équipe type de la saison? De ce que j’ai pu comprendre, c’est votre gardien qui a sauvé la saison. Si ça c’est signe de promotion, c’est étrange pour un club comme Chelsea.
- Vous êtes bien arrogant mon cher, je vous ferrais remarquer que vous n’avez que 17 ans et que vous venez d’une petite école de Californie, vous n’êtes pas Ronaldo.
- Je suis tout à fait conscient de ça. Je serai probablement très loin d’un joueur comme lui, mais d’où je viens, cette petite école, on m’a appris à être poli et professionnel, de toujours respecter les autres et de surtout pas faire la grosse tête pour les impressionner. Maintenant, vous allez m’excuser, mais j’ai une équipe à qui rendre visite et j’espère y être reçus peut-être pas comme un roi, mais au moins mieux qu'un chien.

Je me suis retourné, je n’ai pas attendu de réponse et j’ai marché le chemin du retour sans être conscient que je faisais le bon chemin. Je suis arrivé au chauffeur qui m’a demandé si tout c’était bien passé, j’ai dit oui, que je savais pratiquement avec quelle équipe je serais l’an prochain. Soudain, je me suis souvenu pourquoi je ne répondais pas souvent aux professeurs. Quand l’adrénaline redescend, les remords arrivent et l’angoisse d’avoir tout fait fouarrer arrive à la vitesse de la lumière. Bordel, ce voyage en Argentine doit être parfait sinon je suis très mal barré…

Always a Gunners
Codage par Libella sur Graphiorum



Anciennement Sven & Niko Jacobsen et Didi.
Revenir en haut Aller en bas
Diego Hernández
DEFENSEUR GAUCHE
DEFENSEUR GAUCHE
avatar

Messages : 116
Players depuis : 14/07/2018

MessageSujet: Re: Diego Hernández   Mer 15 Aoû - 23:30


La leyenda, parte uno


Ça fait tellement longtemps que je vol, je crois que j’ai perdu quelques centimètres comme les astronautes qui passe trop de temps dans l’espace. J’ai beau dormir le plus possible, c’est pas le meilleur des sommeil dans un avion.  J’ai vraiment hâte de mettre les pieds en Argentine et enfin sentir l’air chaud. Le Japon était chaud, mais un chaud humide surtout causé par la pollution arrivant de Chine. L’Angleterre, c’était gris, dans tous les sens. Je peux vous dire que je n’avais pas les vêtements pour rester plus longtemps. L’Argentine va faire du bien, mais la maison encore plus, j’ai jamais autant fais le lessive de ma vie. Déjà que je suis pas le plus rapide pour faire mon lavage. Je vais le prendre comme un premier test d’adulte.

Pour une fois, l’avion n’avait pas de retard et le vol c’est bien passé. À cause de cela, j’avais 3 heures à perdre avant de me rendre au complexe d’entrainement du Boca. C’était beaucoup plus simple ici, tout en Espagnol, un peu comme à Londres, je me retrouvais super facilement. J’ai trouvé un petit café avec le Wifi pour appeler mon père. Le décalage était moins intense cette fois-ci. Comme je m’y attendais, il était avec sa nouvelle copine. C’était la première fois que je la voyais un peu plus en vrai. C’était à travers un écran, mais c’était nos premières présentations. Je ne pouvais pas la détester, c’est grâce à elle que j’ai l’aide d’un avocat pour mon contrat et tous les demandes à faire concernant des permis de travail. En plus, elle avait tout un effet sur mon père, ça fait des années que je l’ai pas vu comme ça. Il a perdu 10 ans en quelques semaines. J’ai expliqué en détails ce qui c’était passé en Angleterre. Au début il semblait un peu fâché, de savoir que j’avais bousillé une chance avec une équipe comme ça, mais au final, il comprenait les motifs. C’est ce que le coach nous avait appris. La mentalité d’un vrai pro et pas d’une super star qui à tout cuit dans le bec. J’avais peut-être été loin dans la mentalité, mais un coup bien reposé, je n’avais plus de remords. Je savais que c’était la bonne chose. Dans tous les cas, je voyais bien dans les yeux de mon père qu’il était content que le Boca soit peut-être mon choix. C’est pas encore fait, je n’ai pas dit non à aucune équipe.

Les trois heures passées, je devais prendre quelconque moyen de transport pour me rendre au centre d’entrainement. Google Maps m’indiquait que le chemin le plus simple était par le bus, aucun transfert, en ligne directe. J’avais bien fais de me prendre quelques peso argentins à Londres avant de partir. J’étais là, avec mon survêt de l’équipe du Mexique, c’était tout ce qui était propre dans mes bagages. J’étais dans le bus et je voyais bien que tout le monde me regardait, qu’est-ce qu’il fait là lui, avec les couleurs du Mexique et pas de l’Argentine. J’avais pas le temps de penser à ça, j’avais trop de trucs en même temps dans la tête.  J’en ai presque qu’oublié l’arrêt pour le centre.

Je suis débarqué du bus et là… la mâchoire m’est tombée. Ces couleurs, toutes ces maisons avec des couleurs vives, le trottoir sous mes pieds était fait de carreaux de couleurs différentes. Au loin s’élevait de stade de l’équipe Senior, un monstre jaune et bleu. Juste à côté était les installations d’entrainement des mêmes couleurs. Derrière, le stade Juan Roman Riquelme, aux couleurs inversées. Manquait plus qu’un arc-en-ciel et j’étais dans un cartoon ou un trip de LSD. Je pouvais pas regarder où je mettais les pieds, je voulais tout voir autour de moi.

Cette aventure commençais bien, vraiment bien.

Codage par Libella sur Graphiorum



Anciennement Sven & Niko Jacobsen et Didi.
Revenir en haut Aller en bas
Diego Hernández
DEFENSEUR GAUCHE
DEFENSEUR GAUCHE
avatar

Messages : 116
Players depuis : 14/07/2018

MessageSujet: Re: Diego Hernández   Jeu 16 Aoû - 17:25


La leyenda, parte dos


- C’est pas mal hein?

J’étais dos au centre, à regarder la vie dans ce quartier. Les terrasses étaient pleines de touristes et de locaux. Pas le moindre journaliste ou paparazzi devant les portes pour capter une image vite faite. Je me suis fait surprendre, en me retournant, c’était Fernando Gago, légende du club, ancien madrilène et surtout coach des U19.

- C’est toujours comme ça? Si calme et si vivant à la fois.

- Ouais, comme ça tout l’année, le respect règne ici, c’est la marque de commerce du Boca. Le club du peuple depuis toujours. Bienvenue à Buenos Aires Diego, je suis Fernando, coach des U19.
- Évidemment, Fernando Gago, c’est pas inconnu comme nom, je vous regardais pendant les classico contre le Barca, j’étais petit.
- Merci de me vieillir haha. À la place de faire le tour tout de suite, tu veux aller sur une des terrasses pour discuter?
- Pourquoi pas!

J’ai pu vite comprendre que Fernando était un habitué de la place, les serveurs était déjà au courant de ce qu’il prenait. Je ne m’étais pas senti aussi à l’aise que ça depuis des semaines. Depuis l’appel pour jouer avec le Mexique en fait. C’était comme être à l’intérieur d’un petit monde, un monde qui était isolé. J’avais le sourire fendu jusqu’aux oreilles. Cette putain de sensation de bonheur, qu’elle est bonne.

- Alors Diego, comment…
- Je vais signer ici.
- Eeehh oui d’accord, tu veux pas parler un peu du club?
- Oui, mais je vais jouer ici, je le sais, c’est simple. C’est la première fois que je me sens comme à la maison depuis des semaines. Ce quartier, c’est magique, c’est parfait.

Le coach c’est pouffé de rire, un rire contagieux et heureux. J’avais tapé dans le mille. C’était ce genre de joueur qu’il voulait. Après c’être calmé, la discussion est revenu sur le Boca, je voulais en savoir plus. Je savais que le club était la surprise de la saison dernière et qu’il voulait poursuivre sur sa lancée. Les jeunes de l’équipe U19 habitaient chez leurs parents ou famille ici à Buenos Aires et ceux venant d’ailleurs, ils étaient tous dans un des blocs ici. Un gros bloc bleu ciel à 5 minutes à pied des installations. C’était un dortoir avec plus d’une dizaine de chambre sur 4 étages. L’école était quelques coins de rue plus loin. Les joueurs qui n’était pas majeurs, soit 21 ans, devait continuer l’école pour au moins avoir un diplôme. Personnellement, je n’avais qu’un an à faire. Étudier en Espagnol, ce serait tout de même une première pour moi.

Même si la Youth League était là pour faire sortir le plus de joueurs possible, le Boca avait tout de même cette mentalité de formation. Même si vous n’étiez là qu’un an, vous seriez pris en charge comme les autres. Après notre petit café, le coach m’a amené faire le tour des installations, mais sans en parler, c’était plus pour me montrer le chemin. C’était le premier qui ne se vantait pas d’avoir des installations de ouf. Il parlait de sa formation en match, des stratégies, de comment je pourrais jouer dans son collectif. Il m’a présenté à tout le monde, même aux secrétaires et au personnel ménagé. Tout le monde était souriant, bon après il m’a dit que c’était vendredi, donc le week-end sous peu.

- Donc t’es certain que tu veux signer tout de suite? Tu ne veux pas dormir là-dessus? Au moins appel chez toi, je sais que c’est un avocat qui agit comme ton agent, lâche un coup de fil pour les informer.

J'ai appelé mon père vite fait, il était au travail. Il s’est mis à pleurer tout de suite. Son fils allait jouer en Amérique du Sud, dans un environnement qui ressemblait au sien quand il était petit. J’allais enfin connaître cette culture que je n’avais pu qu’entrevoir depuis que j’étais petit. Il a couru en face pour me passer l’avocat qui était un peu plus raisonnable, il voulait avoir une copie du contrat avant que je le signe pour être certain que tout était en ordre, mais il m’a félicité, il avait bien aimé jouer l’agent de joueur de foot. J’ai raccroché parce que j’avais quelqu’un d’autre à appeler :

- Coach? C’est Diego!
- Salut petit.
- Je vais jouer au Boca Coach! C’est magnifique ici, comme vous le disiez.

Après un long silence, j’ai senti la voix cassé du coach, je ne l’avais jamais entendu comme ça.

- … Bravo Chico… Je suis fier de toi mon garçon.
- Gracias abuelo
- Te amo mi chico

Je ne m’avais pas rendu compte que j’avais appelé mon coach grand-papa et surtout qu’il m’avait répondu qu’il m’aimait.

- Ça va Diego?

Je ne m’étais pas rendu compte non plus que j’avais les yeux plein d’eau en raccrochant le téléphone.

- J’ai jamais été aussi bien.


Codage par Libella sur Graphiorum



Anciennement Sven & Niko Jacobsen et Didi.
Revenir en haut Aller en bas
Diego Hernández
DEFENSEUR GAUCHE
DEFENSEUR GAUCHE
avatar

Messages : 116
Players depuis : 14/07/2018

MessageSujet: Re: Diego Hernández   Ven 17 Aoû - 15:44

Entrevue officielle : Diego Hernández
Nouveau venu du Boca Juniors, Diego Hernandez c'est prêté au jeu d'une petite entrevue avec nous suite à son arrivée.

Bonjour Diego, quelles étaient tes premières impressions de Buenos Aires et du Boca?

J’ai été fasciné, dès que je suis arrivé, que j’ai vu le quartier, c’était magnifique. Je ne savais pas qu’un tel quartier pouvait être habité par un club de foot. C’est féérique, c’est un milieu qui me plait, je me sens un peu à la maison. L’ambiance des quartiers latins en Californie ressemblent beaucoup à ce qui ce passe ici en Argentine. Pour le Boca, c’est historique, j’ai été super impressionné par tout, le stade, le centre d’entrainement, même le stade des U19 est impressionnant.  

Comment à tu atterris à Tokyo pour jouer avec les U17 mexicain alors que tu étais à San Jose sans avoir jamais joué pour le Mexique?

Les astres devaient être alignés, c’est la malchance de l’équipe qui a fait ma chance. Un défenseur c’est blessé lors de leur escale à San Jose avant de partir pour Tokyo. J’étais sur le point de partir pour le Colorado, mais finalement j’ai changé mon billet et je suis parti pour le Japon. Arrivé là-bas, j’ai joué encore de chance, un joueur n’était pas top niveau pour commencer un match donc j’étais titulaire pour le premier match. À partir de là, j’ai tenté de livrer la marchandise pour rester dans l’effectif.

Tu semblais être très juste défensivement pendant le tournoi, mais plusieurs parlent de toi comme étant un défenseur très offensif, c’est vrai?

C’est évident qu’au début du tournoi je voulais simplement faire mon travail. Je n’avais pas le goût de jouer trop offensif et perdre ma place sur le terrain. Maintenant, je sais que le Boca aime mon style offensif et espère me voir le développer ici. Donc oui, je suis un défenseur offensif, mais je crois être capable de faire le boulot en défense, je suis quand même défenseur avant tout.



Codage par Libella sur Graphiorum


Rp terminé, je vais poursuivre dans mon Rp perso.



Anciennement Sven & Niko Jacobsen et Didi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Diego Hernández   

Revenir en haut Aller en bas
 
Diego Hernández
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Xavi Hernández [FC Barcelone]
» Fiche Technique de Diego
» [Terminé]Aaaaaah c'est toi... [Ft. Diego]
» Diego M. Lutherbin
» (M) DIEGO BARRUECO, run for your life.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Players, forum RPG :: •Gestion Players :: Créer son Players-
Sauter vers: