Partagez | 
 

 Wizzy Brown-The Super Bowl Halftime Show

Aller en bas 
AuteurMessage
Wizzy Brown
ADMIN
ADMIN
avatar

Messages : 1710
Players depuis : 17/02/2016

Feuille RPG
Note Globale:
10/25  (10/25)
Popularité:
162/200  (162/200)
Note Presse:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Wizzy Brown-The Super Bowl Halftime Show   Sam 10 Mar - 22:10

Super Bowl Halftime show
Rap | Concert | International | Solo | Note Nominale : 50

Description du projet
Informations
Mon dernier single a été un succès critique et commercial de premier ordre à l'échelle locale. Ma Bose Party a fait le tour du monde et les gens me connaissent désormais. Je m'attendais tout de même pas à être appeler pour chanter à la mi-temps du Super Bowl. Apparemment ils aiment le fait que je sois proche du sport et que je n'ai pas non plus l'image d'un grand gangsta. C'est beaucoup de pression mais c'est à moi d'assurer.
• Titre du projet : The Super Bowl Halftime Show
• Instruments : University of UCLA band
• Producteur :
• Salaire : /
• Note du Projet : 80/100
• Date de parution minimale : 22/03/18
• Variations sur les barèmes :
Note nominale à la note du projet inférieur de 20 points (--)
+1 sur le barème critique (planning du 14/03)
+2 sur le barème critique (planning du 19/03)



Emi Burton



DC: Kostas Arslan


Dernière édition par Wizzy Brown le Lun 19 Mar - 17:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Wizzy Brown
ADMIN
ADMIN
avatar

Messages : 1710
Players depuis : 17/02/2016

Feuille RPG
Note Globale:
10/25  (10/25)
Popularité:
162/200  (162/200)
Note Presse:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: Wizzy Brown-The Super Bowl Halftime Show   Sam 10 Mar - 22:11



Coup de projecteur

Super Bowl Halftime Show


Ce matin je me suis réveillé dans le lit d'une jolie brune, la sensation était désagréable. J'ai jamais aimé ça, les relations futiles comme ça. Ca m'est arrivé assez peu souvent, j'ai jamais aimé profiter de mon job pour agir de la sorte. Après je sais que si on en est arrivés là c'est qu'elle le voulait, surtout si je m'en souviens pas. Mais ça me fait ch*er parce que je sais que son kiff c'était de se taper Drago.

A la base je suis sorti avec des collègues du journal. C'est pas non plus mes vrais gros potes mais ils sont tous vraiment cools. On s'est bien amusés d'ailleurs de ce que je me souviens. J'ai pas trop fumé, j'ai plus bu, c'est ce qui fait que j'ai oublié. Faut bien le dire je tiens pas vraiment super bien l'alcool, contrairement à la beuh, là je suis imbattable vraiment. Je me sous pas mal saoulé à des moments de ma vie donc je suis pas non plus extrêmement sensible mais je suis dans la moyenne quoi.

Je sais que cette brune est vite venue me parler, en tout cas j'ai pas mal de souvenirs d'elle. Elle avait un grand sourire et elle avait un corps qui pouvait pas laisser insensible, malheureusement. J'ai honte de moi avec du recul mais je sais pertinemment que je fais ça pour oublier Vanessa. Alors oui ça me donne de la motivation sa réponse mais je sais qu'il faut pas que je me mente à moi-même, je suis triste. Je l'aimais bien et je l'ai remplacé dans la première groupie venue. Parce que oui je me souviens très bien qu'elle est venue vers moi en me demandant si c'était moi Drago. Impossible de lui dire non, j'ai juste souri. Si je commence à être connu c'est presque plus souvent en tant que journaliste sportif qu'en tant que rappeur. D'ailleurs j'aimerais que ce soit l'inverse, qu'on me kiffe pour mon art. Je dis pas que j'aime pas être journaliste mais j'aime quand on s'intéresse à moi, pas à mes sujets.

Très vite j'ai su qu'elle était pas forcément très intéressante, c'est en tout cas les sensations qu'il me reste après coup. Elle me prenait en snap, parlait de sa soirée avec ses potes, mais ses conversations étaient pas ouf. Mes collègues sont partis à une heure où ma tristesse suintait pas encore assez. L'alccol que je buvais devait me faire oublier une femme par une autre. Dans ma rétine les corps se mélangeaient et j'y faisais pas attention, j'en voulais un. Ils m'ont laissé avec cette jeune femme très gentille, très belle, et maîtrisant parfaitement son corps. Un léger frottement contre mon corps, des mains qui se frôlent, comme si tout était prévu.

Deux grammes dans le sac, dix grammes dans le sang, c'est comme ça qu'elle m'a eu. J'ai eu ce matin la sensation d'être sale, d'avoir fait quelque chose de mal. Pourtant je sais que des mecs ont un plaisir incroyable à se retrouver dans le lit avec des femmes qu'ils connaissent pas, je comprends pas. Ca vient d'où ce comportement ? Un réel manque affectif chronique ? Même moi qui ressent un manque constant je me respecte un peu. D'ailleurs les filles qui aiment faire ça je comprends pas non plus, faudrait qu'on m'explique.

En ce moment-même le rebondissement de la balle tape dans mes oreilles. Ce Samedi ma tête est ailleurs et mon jeu est lui aussi absent. Les gars m'encouragent, me demandent ce qu'il y a, mais j'ai juste pas la tête dans le jeu. Troy Bolton me demanderait de keep my head In The Game mais j'y arrive pas, moi aussi trop pris par des histoires de cœur.

Touché par une gloire éphémère, je suis plus capitaine des Wildcats. Je suis plus capitaine de rien du tout, je lutte contre mon temps. Hier une fille m'a reconnue en tant que Draco, mais ça passera encore combien de temps ? J'ai besoin d'un projet pour me relancer, pour redevenir le Troy que j'étais. Je peux pas trop délaisser la musique au risque de perdre toutes mes chances de revenir dans le milieu. C'est la rentrée, la deuxième partie de saison, je dois marquer un grand coup !





Code by Joy







DC: Kostas Arslan
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Wizzy Brown
ADMIN
ADMIN
avatar

Messages : 1710
Players depuis : 17/02/2016

Feuille RPG
Note Globale:
10/25  (10/25)
Popularité:
162/200  (162/200)
Note Presse:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: Wizzy Brown-The Super Bowl Halftime Show   Dim 11 Mar - 11:47



Coup de projecteur

Super Bowl Halftime Show



Samedi 12 mars et je regrette encore cette relation sexuelle que j'ai eu le soir d'avant. Je suis pas un gars comme ça, je veux pas qu'on pense que je profite de ma popularité. Aujourd'hui je fais parti des personnalités publiques américaines. Sur une échelle de popularité qui serait sur 200 je pense que je dépasserais les 120, de quoi être dans le gratin du people. Pas au niveau des plus grands mais on me reconnaît autant qu'un bon joueur de NBA. Peut-être même d'un All-Star. Pourtant c'est clairement pas grâce à mon talent de rappeur. Peu de gens me connaissent pour ça, j'enchaîne les projets de portée locale, pas plus. J'ai 25 ans, je sais que certains ont percé plus tard mais j'aimerais réussir maintenant.

Le match du jour est difficile, mes shoots rentrent pas malgré mes efforts. Je compte pas sur la défense pour me mettre dans le match, c'est pas mon truc. Le cuir dans les mains, huit mètres du panier, je balance encore un tir qui fait un rebond sur l'avant du cercle puis qui ressort. Les équipiers me gueulent dessus, je suis pas dedans.

Comment faire parler de moi dans le monde du son ? Un single ? Je fais que ça ça va finir par lasser ma petite fanbase. Ressenti a bien plus c'était cool mais il me faut plus pour vraiment percer. Une tournée ? Sérieusement j'ai pas encore le succès pour ça. Un festival ? Vaut mieux attendre l'été pour ça. Un album ? Je m'entraîne encore, je veux être de retour à New York pour ça. Je me trouve sans solution j'ai l'impression.

Un chase down block comme j'en ai rarement mis. Une contre-attaque rapide qu'il fallait arrêter. Le gars a fait un eurostep pour passer un de mes équipiers et a lâché la balle sans être au top de sa détente. Mes deux années de basket commencent à payer et mon physique est capable d'aller chercher une balle qui a longtemps été hors de portée. Cette dernière rebondit contre la planche et mon équipier l'a prend. Il remonte le ballon alors que je m'efforce à ne pas arrêter mon effort en repartant dans un sprint. Ce 4x4 est rugueux mais le mec que je viens contrer est en retard, il y a une faille. On m'envoie le cuir en l'air, je sais pas si je serai capable de le rattraper. Ca fait longtemps que j'ai pas testé mon corps de la sorte. Mes deux mains se posent dessus et je m'accroche au cercle. Finalement, c'est peut-être mon jour, et étonnamment ça vient de la défense.

Rentré chez moi, douché, il est 18h et je suis crevé. J'ai vraiment tout donné aujourd'hui, ça faisait longtemps que j'avais pas joué comme ça. Je me pose devant un match des Nets contre les Hawks. Le décalage horaire rend ça possible et c'est cool quelque part, si je veux je peux me bouffer du basket toute la soirée. J'hésite à me rouler un joint et j'essaye de pas céder à la tentation. Même si je m'efforce à réduire ma consommation j'ai toujours une grande attirance pour le produit. Heureusement, c'est le moment où mon téléphone sonne, de quoi me faire changer les idées.

«-Oui allô ?
-Salut c'est Roger Goodell, le commissioner de la NFL. C'est bien Draco à l'appareil ? »

Wow, oui c'est bien Draco mais qu'est-ce qu'il me veut ? Je pèse 72 kg, j'aurai jamais la carrure pour faire du foot US moi. Je lui réponds donc que c'est bien moi et il doit sentir dans ma voix les questionnements qui entourent ma réponse.

«Bon voilà, avec la ligue on aime beaucoup ton travail de valorisation du sport US dans le monde. T'es premiers articles pour présenter les footballeurs américains ainsi que ceux que tu fais actuellement pour Soccer Mag' sont d'une grande qualité. En plus t'as toujours montré un grand attachement au sport en général. Je suis tombé sur des vidéos de toi en High School et tu tâtais du ballon c'est clair ! Puis ton freestyle pour les Play-Off, ta participation à NBA 2K, tout ça montre que t'es un vrai fan de sport. Du coup on a pensé à toi pour faire Le Super Bowl Halftime Show. On sait que c'est beaucoup de pression et que t'es peut-être pas aussi connu que certains qui sont passé avant toi mais on trouve que tu représenterais parfaitement l'idée qu'on a du show.»

Mais quoi ? C'est quoi cette histoire ? Je suis sur le cul, affalé dans mon sofa. Si je m'attendais à ça... Je savais pas comment percer, je crois que j'ai trouvé une première solution. J'ai 25 ans, il est temps de réussir...



Code by Joy



DC: Kostas Arslan
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Wizzy Brown
ADMIN
ADMIN
avatar

Messages : 1710
Players depuis : 17/02/2016

Feuille RPG
Note Globale:
10/25  (10/25)
Popularité:
162/200  (162/200)
Note Presse:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: Wizzy Brown-The Super Bowl Halftime Show   Lun 12 Mar - 21:02



Coup de projecteur

Super Bowl Halftime Show



Dimanche 13 mars, jour particulier. Peut-être parce que c'est le 13 du mois, peut-être parce que le destin l'avait décidé ainsi. Deux grosses heures d'avion, je suis arrivé vers 22 heures. Il est deux heures, quelle soirée bizarre. En recevant l'appel de Roger je m'attendais pas à vivre si ouf, un truc typique de la NFL. On a un peu commencé à parler avec le gars mais après dix minutes il m'a dit qu'il voulait me voir à LA pour parler. Évidemment je lui ai demandé quand on pouvait se caler que ça et il m'a dit qu'il pouvait m’affréter un jet privé dans une heure ou le temps que je voulais. Le temps de me préparer j'étais à 20h dans l'avion qui décollait. Voilà, c'est ça la NFL, payer un jet privé pour un simple rendez-vous.

J'avais jamais pris un avion seul. C'est une expérience assez unique faut bien le dire. Une personne à sa disposition et un accès à la wifi ou des gadgets de ce genre. Je me suis maté les matchs que je voulais du coup, histoire de changer. Arrivé sur place c'est Roger qui m'a accueilli, de quoi me surprendre. J'ai passé ma tête dans la limousine noire qui m'attendait dehors et j'ai été surpris de voir quatre femmes assez peu vêtues et de la cocaïne disposée à plusieurs endroits stratégiques. On se serait cru dans un thriller où les gars vont bientôt se faire butter. J'ai dit non à la cocaïne, il s'y attendait. J'ai dit non aux filles, il s'y attendait pas. Je suis pas trop comme ça, c'est pas mon univers. Il m'a pris pour un des vieil homme d'affaire qui est facilement corrompu par de la chair fraîche.

J'ai pas dit non à un joint par contre, ça il s'en doutait. En route pour la première étape alors que je m'envole déjà. Je le fume avec une des femmes qui a l'air bien plus intéressante que ce à quoi la résume le président de la NFL. Je lui propose discrètement de venir me voir après. Rien d'ambiguë, j'ai juste envie d'un peu parler ce soir. Dans la voiture on parle de tout de rien, on fait comme si on avait rien de spécial à se dire. Il est 22h30, j'ai fumé deux joints, je suis dans la ville des étoiles. Mon esprit s'égare, c'est pas une décapotable le plafond est une limite. Dehors les lumières éclairent même le trottoir sale, dedans l'ambiance tamisé cache même le commissioner.

Premier arrêt, le City Of Champions Stadium, premier pas sur la voie du rêve. J'ai les yeux mi-clos, du mal à me faire à la lumière. 100 000 personnes s'entasseront bientôt dans ce stade qui a rien d'humain, rien de normal. Dans la Cité des Anges une aura entoure cette création divine. Je me sens tout petit, impuissant, tout ça me paraît impossible. Pourtant dans trois semaines si je le veux ça sera moi au centre de tout ça, moi qui aura la lumière pour moi tout seul. Évidemment, les joueurs seront les vrais stars, mais le temps d'un concert je serai là, et on me regardera.

J'ai pas peur, je me sens juste submergé, submergé par une force que j'avais jamais connu. Je sais que ça va être difficile d'être à la hauteur d'un événement aussi énorme, pourtant je ressens une envie de gagner. Ca me rappelle ce shoot que j'ai pris à trois points face au lycée rival alors qu'on perdait de deux points. Ca me rappelle quand j'ai commencé le rap. Ca me rappelle quand je me suis senti vivant. J'ai les frissons, je sens que je suis plus que défoncé là. Je sens que je suis ailleurs, loin.

On fait le tour du monde, de mon monde. Car oui bientôt ça sera le centre de mes préoccupations, le centre de tout ce que je suis. Plus de places que dans certaines petites villes, un truc incroyable. Roger me regarde, il sait que je vais dire oui. Ses subterfuges de drogue et de femmes n'auront eu aucun rôle là-dedans, je veux juste briller. C'est ce que je veux depuis que j'ai commencé la musique : qu'on me regarde, qu'on m'aime. Je sais que mon frère regardera le match, je sais que mon père regardera. Si seulement je pouvais avoir un signe de lui, j'en ai besoin.

Il est deux heures quand il nous dépose, moi et la femme avec laquelle j'ai partagé la soirée, dans un hôtel cinq étoiles. Il m'a donné rendez-vous dans un restaurant de luxueux afin de parler sérieux, je devrai être levé. Il est deux heures et je fume avec une prostituée. Pourtant elle aussi c'est un ange à en croire la légende. Elle a rien fait de mal, elle est juste du mauvais côté du monde. J'ai du mal avec l'idée de la prostitution, j'ai du mal avec beaucoup d'idées en ce qui concerne les images de la femme. Depuis que j'ai compris ce qui était arrivé à la jeune Olivia je me rends compte que ce monde est horrible avec ses anges.

Je demande à Alicia de me parler d'elle, de m'expliquer comment elle en est arrivée là. On parle, je lui explique ma situation amoureuse catastrophique du moment, mes idées assez féministes dans le fond et mon ambition personnelle. Tout se mêle dans un flot de paroles. Mais elle aussi parle beaucoup, et j'aime ça, ça me fait oublier ma peur du vide. Demain j'ai rendez-vous à midi et les lumières brillent encore quand je m'endors. J'espère que ça sera toujours le cas quand je me réveillerai, je me dois de briller.



Code by Joy



DC: Kostas Arslan
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Wizzy Brown
ADMIN
ADMIN
avatar

Messages : 1710
Players depuis : 17/02/2016

Feuille RPG
Note Globale:
10/25  (10/25)
Popularité:
162/200  (162/200)
Note Presse:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: Wizzy Brown-The Super Bowl Halftime Show   Mer 14 Mar - 18:03



Coup de projecteur

Super Bowl Halftime Show



Dimanche 13 mars, toujours. Il est midi et on est devant un restaurant qui me ressemble pas. J'ai jamais eu à me plaindre de la situation financière de mes parents, les deux gagnent bien leur vie et matériellement j'ai jamais manqué de rien, mais là c'est un niveau au-dessus. Pratiquement un serveur pour chaque client, de quoi rendre fou les plus petits restaus qui galèrent tous les midis.

Installés, Roger me sourit, me demande comment s'est passé ma fin de soirée. Visiblement il comprend pas qu'il s'est rien passé avec la jolie Alicia, il voit pas comment c'est possible. Ce gars c'est un peu un cliché, en même temps ils sont tous pareils. Le peu que j'ai fait en terme de soirées avec des riches ça partait souvent dans des délires de cocaïne et de strip-teaseuses. Moi j'ai jamais trop kiffé ça, je prends pas de ces choses-là. Mais c'est comme ça faut s'habituer, on vit pas dans le même monde mais on doit cohabiter. C'est juste étrange que ça soit les plus riches qui profitent le plus de la détresse et de la misère.

Je comprends même pas le nom des plats sur la carte, le commissioner a déjà commandé une bouteille de champagne et il a prévu de me faire goûter au moins deux bons vins, du Bordeaux apparemment. J'y connais rien à ça, à l'alcool de qualité, lorsque je me saoule avec mes potes n'importe quelle bouteille fait l'affaire. L'entrée c'est plusieurs plats mélangés et on se sert, je découvre des saveurs nouvelles. Impossible de mettre de nom dessus, je suis juste spectateur de ce qui se passe dans ma bouche. Tout ça se mélange avec un champagne assez frais qui donne envie de se resservir jusqu'à plus soif. Roger sait comment m'acheter.

C'est un gars sympa malgré les défauts que j'ai pu lui trouver. Il est toujours dans l'échange et parvient à m'intéresser lorsqu'il parle. Après tout ça me concerne directement et ça peut changer ma carrière évidemment que ça m'intéresse. Mais au-delà de ça il a un vrai charisme qu'on est obligé de remarquer, il est persuasif. C'est simple, il sait ce  qu'il veut et il le montre.

Le projet est simple : le dimanche 2 février a lieu le Super Bowl, dans une enceinte qui peut contenir 100 000 personnes et tout le monde sait que ça sera plein. Moi mon rôle dans l'affaire ? Faire le show de l'événement sportif le plus regardé de l'année durant toute une mi-temps. Je passe après des Michael Jackson ou des Bruno Mars plus récemment, des stars mondiales, des légendes. Draco n'est clairement pas à ce niveau, il en est loin. Pourtant c'est à lui qu'on fait confiance, comme si de rien n'était. Roger me prévient par contre, il veut du show. Le budget c'est pas un problème, la taille de la scène non plus. Le salaire est élevé pour moi, rien à voir avec les cachets que j'ai pris pour les autres représentations. Les épaules ? Les miennes ont jamais pesé bien lourd mais j'ai toujours supporté la pression de High School.

S'il reste trois secondes, le shoot est pour moi, pas pour quelqu'un d'autre. Je suis une de ces personnes qui n'a jamais accepté de rester dans l'ombre, c'est comme ça. Aujourd'hui je suis sur le plus grand plateau de tournage du monde, c'est à moi d'en profiter. Je veux toucher les anges en venant de la ville qui dort jamais. Un besoin permanent d'étoiles pour m'entourer. J'ai abandonné ma vie de famille pour ça, pour quelques minutes de gloire, pour qu'on se souvienne de moi. C'est mon choix, je me dois de l'assumer, de le faire connaître. Aujourd'hui la NFL est un tremplin magnifique, le plus beau que je puisse espérer, il est temps d'en profiter.

Dans l'avion pour rentrer, Roger m'a serré la main avec une vigueur que je ressens encore dans mon corps. Tous ces rêves s'éloignent à mesure que je quitte la ville, j'espère les retrouver très vite. Désormais je vais passer tous mes week-end dans cette métropole, de quoi avancer sur un projet à la taille continentale. Un mètre quatre-vint-douze et je me sens petit face aux cent-dix millions de téléspectateurs qui m'attendent.

De New York à Los Angeles, il aura fallu que j'aille sur la West Coast pour avoir la plus grosse opportunité de ma carrière.



Code by Joy



DC: Kostas Arslan
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Wizzy Brown
ADMIN
ADMIN
avatar

Messages : 1710
Players depuis : 17/02/2016

Feuille RPG
Note Globale:
10/25  (10/25)
Popularité:
162/200  (162/200)
Note Presse:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: Wizzy Brown-The Super Bowl Halftime Show   Jeu 15 Mar - 18:29



Coup de projecteur

Super Bowl Halftime Show



On laisse pas Bébé dans un coin, Wizzy non plus. Les organisateurs l'ont compris et je répète dans cette enceinte immense. On est le samedi 26 janvier, il est 18 heures et on a fait que travailler depuis 12 heures. L'équipe est impressionnante, entre les ingés son, lumières et les directeurs scéniques, je me perds. La danse va être incroyable, le show prévu est juste fou. Heureusement que j'ai repris le Hip Hop en revenant à Seattle et que j'en ai fait durant toute ma jeunesse. Depuis que j'ai six ou sept ans je me bute à tous les rythmes que je trouve. Des simples mouvements de bases aux prouesses acrobatiques lycéennes, j'ai évolué. La drogue et le manque de sport m'ont fait régresser mais j'ai toujours un certain niveau. Avec le mec qui gère la choré on a les mêmes ambitions, on veut faire un truc assez fou.

La surprise pour les spectateurs ça va être l'aide de mon gars sûr du milieu depuis peu : Chance The Rapper, on va mettre le feu. Je sais qu'il est plus connu que moi et il pourra servir de repères pour des gens qui me connaissent pas. Les organisateurs ont conscience que le rap est pas encore si démocratisé que ça et le but est donc d'ouvrir ça par des nouveaux rythmes ou des paroles parfois plus calmes, plus innocentes. Dans le choix des chansons ça a joué, il y a certaines dont on a modifié le rythme afin de mieux correspondre à l'ambiance que l'on veut donner.

Certains des concerts fait lors de la mi-temps du Super Bowl sont entrés dans la légende, ça me donne une grosse pression ça c'est sûr. Je suis un rappeur assez banal qui a pas vraiment une histoire incroyable ou une discographie énorme. Mon dernier succès commercial avait eu une portée quand même limité, j'avais pas pris un énorme risque, là je joue dans la cour des grands. Chance me donne énormément de conseils, lui qui commence à savoir ce que c'est la pression des grands concerts.

Le lendemain, dimanche 27 janvier, je suis prêt à bosser à partir de 11 heures, je me dois d'être au niveau. Les danseurs sont de grands pros qui savent faire des choses avec leur corps assez ouf. Pourtant j'en ai fait longtemps de la danse je suis pas impressionnable. L'idée est simple : faire un show basé sur la prouesse physique de ces personnes. Je vais pas tant être dans le rythme ou quoi, je veux donner lieu à un battle de danse géant. Avec le chorégraphe on est d'accord, l'idée est d'apporter le plus d'énergie possible tout est respectant la culture hip hop qu'on transmet. Je suis pas venu là pour inventer mon répertoire, d'ailleurs je pourrais pas au vu de mes qualités vocales assez limitées. Chance est toujours là pour donner un avis extérieur à tout ça et vraiment faire le point avec nous objectivement.

J'avais jamais eu de relation comme ça avec un mec dans le milieu. Avec Big Air on est deux branleurs qui essayent de percer mais personne a de l'avance sur l'autre. D'ailleurs en fait c'est peut-être moi qui ait un peu de temps devant moi jusqu'à ce qu'il me rattrape. Taleb Kweli m'avait donné quelques conseils mais seulement l'espace d'un événement, pas vraiment plus. C'est un gars sympa il y a rien à dire mais on trace nos routes quoi. Chance lui il prend vraiment le temps de tout disséquer et de voir ce que je peux faire ou non. Ses mots m'apaisent, me font du bien.

On laisse pas Bébé dans un coin, Wizzy non plus, et dans une semaine ceux qui ont voulu le faire se rendront compte de leur erreur.



Code by Joy



DC: Kostas Arslan
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Wizzy Brown
ADMIN
ADMIN
avatar

Messages : 1710
Players depuis : 17/02/2016

Feuille RPG
Note Globale:
10/25  (10/25)
Popularité:
162/200  (162/200)
Note Presse:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: Wizzy Brown-The Super Bowl Halftime Show   Jeu 15 Mar - 18:35



Coup de projecteur

Super Bowl Halftime Show


Morceau avec Chance The Rapper qui se joue pour la première fois en exclusivité sur la scène su show.

Instru:
 


Ta gow je l'ai piqué comme Gerard
Ton rap je l'ai dribblé comme Neymar
Et ta gueule sale camé
Car ta gow saoule calme mes...
Envies de partir ailleurs
Ou de m'faire plomber comme un tirailleur
Dans le rap j'ai pas dévoilé tout l'attirail
Le succès avec les soucis ? Ca m'tiraille
Un son de toi on sourcille
Un son de moi ça rendrait sourd ma ville
Pour lancer les punchlines j'suis hardi
J'fais ça avec le bras de Tom Brady
J'esquive les plaquages moi c'est Beckham Junior
Etre BG comme Beckham ? Ca j'ignore
Mais ce soir c'est moi qui met le feu
Sur ta carrière je tire un trait au feutre


Chance The Rapper: (Paroles tirées de No Problem)
You don't want no problem, want no problem with me, bih!
You don't want no problem, want no problem with me
Just another day, had to pick up all the mail
There go Chano ridin' through the streets, they be like, "There he go!"
You don't want no problem, want no problem with me, bih!
You don't want no problem, want no problem with me
Just another day, had to pick up all the mail
There go Chano ridin' through the streets, they be like, "There he go!"

Hier j'rappais devant le miroir
Aujourd'hui j'rajoute mon nom à l'histoire
Toi je crois t'as brisé le tien
Ta carrière ? Reviens dans sept ans gamin
La dernière fois que j'suis venu dans la ville
J'ai organisé une soirée pas des speed dating
Donc les gamines qui me veulent pour la nuit
Retournez révisez vos mathématiques
Si vous voulez vraiment mater ma trique
Venez à mes concerts ça c'est magique
Crois moi je suis disposé à réussir
J'me crame moi je suis dispensé de ratterir
Pas la carrure de Von Miller
Attend je te calme moi c'est Reggie Miller
Je leur ai mis leur branlée
J'ai tout vu il me faut une heure pour me branler


Chance The Rapper: (Paroles tirées de No Problem)
Ooh, watch me come and put the hinges in their hands
Countin' Benjis while we meetin', make 'em shake my other hand
Milly rockin', scoopin' all the blessings out my lap
Bitch I know you tried to cheat, you shoulda never took a nap, hey
Fuck wrong with you? What you were thinkin'?
Fuck you thought it was?
You talk that talk that make a lame ass nigga fall in love
Not me, though, bitch you can keep those
Bruh, I'm at your head like Craig did Deebo
Don't tweak, bro, it's never sweet, ho
My shooters come for free, so



Code by Joy



DC: Kostas Arslan
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Wizzy Brown
ADMIN
ADMIN
avatar

Messages : 1710
Players depuis : 17/02/2016

Feuille RPG
Note Globale:
10/25  (10/25)
Popularité:
162/200  (162/200)
Note Presse:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: Wizzy Brown-The Super Bowl Halftime Show   Ven 16 Mar - 19:36



Coup de projecteur

Super Bowl Halftime Show


Des heures à la désirer, cette lumière. Et quand on me dévisageait j'y pensais, je déviais pas. J'avais des sortes de vision. J'ai jamais trop compris que ça mènerait à la division, jusqu'à ce que je le vive. Soirée ce samedi soir et ça me dit rien, c'est rare. Perdu dans un monde dont j'ai peur, peut-être le nez dans la cocaïne, peut-être le sexe dans une fille que je connais pas, perdu dans une ville que je connais pas. Tout comme un simple rêve, un sous cauchemar que j'aurais voulu éviter. Le sang violet j'ai pas de problèmes de toux. Il est tard ou tôt, j'ai perdu la notion du temps en rentrant dans ma cage dorée. Je comptais les jours avant la réussite, je compte les minutes avant de vomir ce trop plein de doutes. Les rêves se périment faut croire, les sourires priment pas dans le noir. Alors je perds mon énergie à rester gentil, je me bats pour pas être anéanti.

Samedi soir 5 février 2022, début de show dans quelques heures, soirée mondaine, soit ça ira. La sensation de décrire des crimes quand j'écris ma vie. J'ai gagné tout ce dont un homme rêve, j'ai perdu tout ce dont un homme rêve. Ce soir je suis en proie aux questionnements internes, ou depuis des années. Plus je brille plus je m'éteins, tout me paraît abstrait. Je donne lors de mes concerts ou lors de mes articles, l'amour que je reçois est superficiel. Je me mets à prédire le temps qu'il me reste ici, précisément parce que je suis seul. Je me crame pour le succès, Icare a voulu faire pareil. La volonté de s'envoler avec des épaules aussi frêles que les miennes, c'était comme sauter d'une falaise. La chute a été retardée, elle sera plus forte encore. J'y étais contraint, c'était mon destin. J'ai jamais voulu grandir, j'ai jamais voulu me rendre compte du dégoût que j'inspirais à mes parents. D'ailleurs j'aurais pu vivre trompé par Ariana, j'aurais préféré jamais l'apprendre. J'ai subi ma maturité, j'ai subi la drogue, je subis la drogue. Vivre en dealant c'est pas une vie, ça empêche de sortir de tout ça à vie. J'ai vu des prostituées en prendre pour pas se tirer une balle, j'ai vu des sales types en prendre pour se taper des prostituées. Difficile de voir le bout du tunnel quand tu vois que tes rues qui puent la pisse.

Ce soir c'est moi qu'on met en avant, qu'on exhibe. Si c'était si facile tout le monde le ferait c'est clair. J'ai que des cicatrices à montrer, rien de différent de chaque personne sur Terre, les miennes sont justes plus béantes. Comme un animal de Zoo, je suis montré du doigt. Nouveau produit de la société de consommation, la personne que je suis s'éteindra quand les autres l'auront décidé. D'un Avada Kedavra lancé de n'importe où je peux dire adieu à tout ce que je connais. Les regards portés sur moi sont froids, ils sont ceux de personnes qui en ont vu d'autres des petits génies lancés au milieu d'une arène dont ils ne connaissent pas les règles. Sans cornes, sans hargne, comment je peux me défendre mieux qu'un taureau ?

Et Roger qui me présente à tous comme s'il me connaissait. Oui je suis Draco, futur grand rappeur américain selon lui. Wizzy ? Qui en a quelque chose à f*utre ? Combien vaut-il de dollars ? C'est comme ça que ça marche et la sensibilité on doit l'oublier, j'ai mis du temps à le comprendre. Ce soir j'ai pas touché à la cocaïne, ni à cette fille que je connais pas, mais à force de changer ça sera le cas non ? Jamal s'éloigne de moi, ou je m'éloigne de moi. Je ne suis pas une bonne personne pour lui, il a besoin d'un vrai ami. Assoiffé de lumière depuis que je suis petit, j'ai oublié la valeur de l'anonymat. Hypersensible je suis hyper-esseulé ce soir, et tous les soirs de la semaine depuis des mois. Parfois les rares périodes d'amour que l'on m’octroie me rendent encore plus seul. Écorché vif mon cœur se déchire sans cesse.

Et demain je dois monter sur scène, supporter la pression de millions de personnes prêtes à faire de moi le plus grand looser de l'histoire. Remettre sa ceinture en jeu à chaque combat sans la carrure de Mohammed Ali, c'est quelque chose d'impossible. Pourtant demain je vais devoir le faire, sans être prêt, sans avoir monté les marches de Rocky. Ces dernières heures avant un combat perdus d'avance sonnent dans ma tête et laissent place à cette question qu'on se posait durant des heures quand on était gamin : S'il te restait une journée à faire, tu ferais quoi ? J'ai finalement ma réponse, je ferais le lâche. Et tout mon discours d’auto persuasion dans lequel je me décrivais comme fort et courageux, oublié dans la drogue, oublié dans la nuit. Tentations de la lumière, pas le temps de dire les trois X je l'avais déjà accepté.

Ville des anges, ville continentale, ville qui me fait partir en vrille. Tout oublier et se cacher ? Trop tard. Demain je serai sur scène et il sera l'heure de faire de moi une star ou un simple artiste raté. J'aimerais pouvoir oublier dans les bras d'une femme qui m'aime, pas dans le sexe d'une qui veut mon succès. Apparemment les Anges de Victoria sont là ce soir, pas de secret elles sont belles, mais combien sont vraies ? Je suis sûr qu'elles sont toutes superficielles, attirées par mes dollars et ma fame naissante. Mais demain, quand tout sera remis en question, elles choisiront plus courageux, plus droit dans ses combats. J'me suis construit sur des failles mon cœur, il est l'heure de s'en rendre compte.

J'ai grandi en voulant être rappeur, je grandis en voulant être aimé, je vieillis. Les gars dans Brooklyn ont souvent un gun sur eux, c'est peut-être le moment d'en goûter le canon. Fuir ? J'ai souvent fait ça, ça a jamais dérangé personne. Pour moi c'était plus simple, mais aujourd'hui je porte sur moi la pression d'un monde entier qui se ruine chaque jour. Les Steelers contre les Rams bientôt face-à-face dans un duel épique et pourtant j'ai le sentiment de me battre dans le plus grand combat de l'événement. Plus tard, avec la drogue que je m'enfile, moi non plus je me souviendrai plus de rien. Les chocs que j'ai subi dans ma vie agissent logiquement, comme ces casques qui s'entrechoquent. Parfois on regarde les choses telles qu'elles sont en se demandant pourquoi, parfois je regarde demain en me disant pourquoi pas.

Tout s'effacera ou tout s'écrira, l'alpha et l'omega d'une carrière. Je dois vaincre la malédiction d'Icare ou mourir.




Code by Joy





RP fini!



DC: Kostas Arslan
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Melina Laurent
CINEMA
CINEMA
avatar

Messages : 8211
Players depuis : 08/06/2014

Feuille RPG
Note Globale:
12/25  (12/25)
Popularité:
89/200  (89/200)
Note Presse:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Wizzy Brown-The Super Bowl Halftime Show   Lun 19 Mar - 22:56

Je te laisse lancer deux dés, l'un pour le résultat critique et l'autre pour la blessure ^^

Citation :
Barème : ++++
1 : 4/10
2 : 5/10
3 : 6/10
4 & 5 : 7/10
6 & 7 : 8/10
8 & 9 : 9/10
10 : 10/10


RUN TO THE YELLOWSTONE  
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Wizzy Brown
ADMIN
ADMIN
avatar

Messages : 1710
Players depuis : 17/02/2016

Feuille RPG
Note Globale:
10/25  (10/25)
Popularité:
162/200  (162/200)
Note Presse:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: Wizzy Brown-The Super Bowl Halftime Show   Mar 20 Mar - 7:10

C'est parti!



DC: Kostas Arslan
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Klinton Modrigäo
FONDATEUR
FONDATEUR
avatar

Messages : 60053
Players depuis : 01/02/2011

Feuille RPG
Note Globale:
15/15  (15/15)
Popularité:
200/200  (200/200)
Note Presse:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Wizzy Brown-The Super Bowl Halftime Show   Mar 20 Mar - 7:10

Le membre 'Wizzy Brown' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'1d10' : 8






Compte principale de Kamilia Matisse & Kaito Morizon-Digäo
Revenir en haut Aller en bas
http://players.forumgratuit.fr
Wizzy Brown
ADMIN
ADMIN
avatar

Messages : 1710
Players depuis : 17/02/2016

Feuille RPG
Note Globale:
10/25  (10/25)
Popularité:
162/200  (162/200)
Note Presse:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: Wizzy Brown-The Super Bowl Halftime Show   Mer 21 Mar - 22:40

Citation :
Barème : ++++++
1-2 : -5%
3 : 0
4-5 : +80%
6-7 : +120%
8 : +160%
9 : +200%
10 : +240%



DC: Kostas Arslan
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Wizzy Brown
ADMIN
ADMIN
avatar

Messages : 1710
Players depuis : 17/02/2016

Feuille RPG
Note Globale:
10/25  (10/25)
Popularité:
162/200  (162/200)
Note Presse:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: Wizzy Brown-The Super Bowl Halftime Show   Mer 21 Mar - 22:41

Premier dé pour le commercial et deuxième pour la blessure que j'ai oublié!



DC: Kostas Arslan
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Klinton Modrigäo
FONDATEUR
FONDATEUR
avatar

Messages : 60053
Players depuis : 01/02/2011

Feuille RPG
Note Globale:
15/15  (15/15)
Popularité:
200/200  (200/200)
Note Presse:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Wizzy Brown-The Super Bowl Halftime Show   Mer 21 Mar - 22:41

Le membre 'Wizzy Brown' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'1d10' : 4, 7






Compte principale de Kamilia Matisse & Kaito Morizon-Digäo
Revenir en haut Aller en bas
http://players.forumgratuit.fr
Wizzy Brown
ADMIN
ADMIN
avatar

Messages : 1710
Players depuis : 17/02/2016

Feuille RPG
Note Globale:
10/25  (10/25)
Popularité:
162/200  (162/200)
Note Presse:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: Wizzy Brown-The Super Bowl Halftime Show   Mer 21 Mar - 22:49

+40 d'exp' | + 32 pop' | + 86400 €


A jour.



DC: Kostas Arslan
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Wizzy Brown-The Super Bowl Halftime Show   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wizzy Brown-The Super Bowl Halftime Show
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Players, forum RPG :: • Partie Simulation :: Cinéma/Musique-
Sauter vers: