Partagez | 
 

 The Team of the Year: The Real MVP

Aller en bas 

Notez cet article
1
0%
 0% [ 0 ]
2
0%
 0% [ 0 ]
3
33%
 33% [ 2 ]
4
17%
 17% [ 1 ]
5
50%
 50% [ 3 ]
Total des votes : 6
 

AuteurMessage
Wizzy Brown
ADMIN
ADMIN
avatar

Messages : 1703
Players depuis : 17/02/2016

Feuille RPG
Note Globale:
10/25  (10/25)
Popularité:
162/200  (162/200)
Note Presse:
5/10  (5/10)

MessageSujet: The Team of the Year: The Real MVP   Jeu 15 Fév - 19:29

The Team of the Year
The Real MVP


Aujourd'hui, afin de faire patienter nos lecteurs durant la trêve hivernale, nous recevons Clint Dempsey. Bien qu'il ait arrêté sa carrière en 2019 à l'âge de 36 ans, celui-ci fait encore partie de l'organisation des Sounders. En tant que coach assistant de l'équipe première, il joue aussi un grand rôle dans le conseil des jeunes pousses qui s'entraînent parfois avec l'équipe une. Ici, c'est une véritable légende qui a finalement réussi à emmener son club au titre suprême l'année de sa retraite. Pour nous, il revient sur certains moments qui ont marqué sa carrière et ce qu'il pense de la nouvelle génération américaine.

-Yo Clint, première question : on sait que t'as quitté les USA en 2006 après seulement deux saisons pro, à une époque où les Américains ne venaient pas en Europe. Tu t'es pas posé trop de questions avant de partir ?

Évidemment, c'est jamais facile de quitter son pays, encore moins quand on est jeune. Moi je viens des Etats-Unis, voilà en 2006 il y a plus sexy dans le milieu du foot. Faut pas se cacher j'arrive dans un bon club de Premier League mais je suis pas dans le Big Four ou Five, jamais eux auraient pu prendre le risque. Mais moi je sais que je suis talentueux, je sais que je vais réussir. C'est comme ça que j'ai réfléchi, j'avais déjà rencontré quelques sélections internationales et j'étais au niveau. Après c'est clair que ça a fait peur autant aux Etats-Unis qu'en France, mais moi j'étais prêt.

-De multiples Gold Cup, une finale de coupe des confédérations, de bons parcours aux championnats du monde. Vous êtes le meilleur buteur et le quatrième meilleur passeur de l'histoire du pays, vous avez aidé les Etats-Unis à passer un cap sur l'échelle internationale ?

Je pense que je fais partie des pionniers dans le pays ça c'est clair. Personne a réussi à montrer autant d'amour au pays que moi. J'ai fait de notre sélection une des meilleures sur la scène internationale et avec de recule je n'ai pas peur de le dire. Si en terme de niveau beaucoup d'autres étaient talentueux, le fait que je m'exporte a fait de moi un véritable grand. Je sais que j'ai fait passer un cap au pays, en partie grâce à moi c'est devenu un pays de football dans le monde. Je ne dis pas tout ça avec de la prétention, peut-être que la sélection aurait eu les mêmes résultats sans moi, je parle surtout en terme d'image.

-Le titre que tu offres en 2019 avec notamment une reprise de volée incroyable en finale, tu penses que c'est ton plus bel accomplissement ?

Malheureusement pour moi, j'ai gagné assez peu de titres dans ma vie. J'ai été finaliste de la C3 avec Fulhamm ou de la coupe des confédérations mais jamais premier. Alors parvenir à finir sur un titre c'est magnifique en effet. C'était une saison difficile où l'âge commençait réellement à se faire sentir, mon poste de titulaire n'était plus aussi assuré. Cette finale et ce but, c'est incroyable, j'arrivais pas à en revenir, j'étais tellement heureux. Je pense que finir sur ça c'est la plus belle chose qui me sois arrivée oui, j'en suis vraiment extrêmement fier. D'autant plus avec Seattle qui m'a encouragé durant environ six ans. J'ai mis un terme à ma carrière de la plus belle des façons.

-Quand tu vois le club de Seattle jouer dans la ligue européenne en U21, tu te dis que le pays a fait un grand pas en avant ?

Evidemment ! Je trouve ça vraiment fou, ça paraissait vraiment impossible il y a dix ans. Quand je suis arrivé moi tout seul en Europe j'étais un ovni, maintenant c'est toute une équipe. Les plus défaitistes me parlent du classement mais c'est pas le principal. Les jeunes sont courageux, vraiment. Ils sont pas encore largués au classement et on se rend pas compte de la difficulté à gérer l'avion etc. Déjà qu'au sein des USA Seattle c'est enclavé mais alors au niveau mondial ! Je trouve ça vraiment incroyable et c'est pour ça que j'essaye de les suivre au maximum.


-La réussite d'un joueur comme Ethan N Burrow, parti à 16 ans du pays, ou même Nathan B Cabe qui a fait une partie de sa formation aux Etats-Unis, tu le vois comment ?


Honnêtement par moments je suis un peu jaloux. Les gars ont vraiment de la chance. Moi je suis né un peu trop tôt mais c'est pas grave je dois encourager. Les gens sont généralement très durs avec Ethan mais faut pas oublier d'où vient le pays et le fait qu'il ait que 22 ans. Moi je suis arrivé en Europe vers 23 ans et lui il est déjà titulaire d'un club très solide de Ligue 1. Franchement c'est le plus grand talent du pays et on ne le juge pas à sa juste valeur. J'espère qu'il va pouvoir enchaîner les matchs de référence et qu'on va pouvoir le classer à son niveau dans la hiérarchie nationale. Tous ces joueurs ont mon numéro et je suis là en cas de questions. Même si très vite je vais passer pour un looser, autant que je les aide encore un peu *rire* Le joueur qui est vraiment à suivre aussi c'est Marshall Matthews. Le gars est encore jeune mais ce qu'il fait à la Roma en U21 c'est inédit dans le foot américain. Pour le coup, en tant qu'attaquants on pourrait s'échanger quelques messages, mais je suis sûr que ça viendra.


©️ GASMASK



DC: Kostas Arslan
Revenir en haut Aller en bas
Wizzy Brown
ADMIN
ADMIN
avatar

Messages : 1703
Players depuis : 17/02/2016

Feuille RPG
Note Globale:
10/25  (10/25)
Popularité:
162/200  (162/200)
Note Presse:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: The Team of the Year: The Real MVP   Ven 23 Fév - 15:57

Nombre de vues: 60
Salaire payé par le journal

Votes des players: 6 (3x2, 4x1, 5x3)
Moyenne : 4.2



DC: Kostas Arslan
Revenir en haut Aller en bas
Wizzy Brown
ADMIN
ADMIN
avatar

Messages : 1703
Players depuis : 17/02/2016

Feuille RPG
Note Globale:
10/25  (10/25)
Popularité:
162/200  (162/200)
Note Presse:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: The Team of the Year: The Real MVP   Ven 23 Fév - 15:58

Citation :
Barème : +++
1 : 3/10
2 : 4/10
3 : 5/10
4 & 5 : 6/10
6 : 7/10
7 & 8 : 8/10
9 : 9/10
10 : 10/10



DC: Kostas Arslan
Revenir en haut Aller en bas
Wizzy Brown
ADMIN
ADMIN
avatar

Messages : 1703
Players depuis : 17/02/2016

Feuille RPG
Note Globale:
10/25  (10/25)
Popularité:
162/200  (162/200)
Note Presse:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: The Team of the Year: The Real MVP   Ven 23 Fév - 15:58

J'espère que mon lancé est pas rouillé avec le temps...



DC: Kostas Arslan
Revenir en haut Aller en bas
Klinton Modrigäo
FONDATEUR
FONDATEUR
avatar

Messages : 60053
Players depuis : 01/02/2011

Feuille RPG
Note Globale:
15/15  (15/15)
Popularité:
200/200  (200/200)
Note Presse:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: The Team of the Year: The Real MVP   Ven 23 Fév - 15:58

Le membre 'Wizzy Brown' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'1d10' : 6






Compte principale de Kamilia Matisse & Kaito Morizon-Digäo
Revenir en haut Aller en bas
http://players.forumgratuit.fr
Wizzy Brown
ADMIN
ADMIN
avatar

Messages : 1703
Players depuis : 17/02/2016

Feuille RPG
Note Globale:
10/25  (10/25)
Popularité:
162/200  (162/200)
Note Presse:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: The Team of the Year: The Real MVP   Ven 23 Fév - 16:02

+6 xp/ article | +2 xp note players | + 6 pop'


A jour.



DC: Kostas Arslan
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Team of the Year: The Real MVP   

Revenir en haut Aller en bas
 
The Team of the Year: The Real MVP
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Players, forum RPG :: • Partie Simulation :: Bureau de presse :: Archives :: Articles-
Sauter vers: