Partagez | 
 

 Rumeurs transfert fr • Article 1

Aller en bas 

Notez cet article
1
0%
 0% [ 0 ]
2
0%
 0% [ 0 ]
3
0%
 0% [ 0 ]
4
0%
 0% [ 0 ]
5
100%
 100% [ 9 ]
Total des votes : 9
 

AuteurMessage
Melina Laurent
CINEMA
CINEMA
avatar

Messages : 8462
Players depuis : 08/06/2014

Feuille RPG
Note Globale:
12/25  (12/25)
Popularité:
96/200  (96/200)
Note Presse:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Rumeurs transfert fr • Article 1   Mar 5 Déc - 18:27


Rumeurs transfert fr

Le foot Français vue par l'ancienne joueuse Melina Laurent.





Rumeurs transfert fr
Ce petit journal web existe depuis maintenant deux ans et vivote à grâce à ses deux créateurs qui veulent un nouveau journaliste abordable pour commencer. Ceux-ci essayent de faire parler d'eux à travers des articles plus ou moins longs sur les rumeurs de mercato uniquement en France. Associé depuis peu à Melina Laurent, ancienne footballeuse Française. La néo journaliste, fait part de ses avis, de ses impressions sur le monde du foot Français et apporte un autre regard sur un univers qu'elle connait et avec lequel elle est familière.

SOMMAIRE
Article 1: Retour sur le mercato de: l'OGC Nice
"Les fans de foot le savent un mercato réussi peut changer le visage d'une équipe, un mercato raté aussi et les Niçois ont encore en travers de la gorge ce mercato estival 2020. Désormais, la grande question est de savoir si le mercato estival 2021 sera du même acabit ou si, il va permettre au club de retrouver de plus grande ambition. Retour sur deux saisons, sur deux mercatos qui ont changé le destin d'une équipe, d'un coach, d'un club."  

Article 2: Tête à tête avec Ethan Burrow
Melina Laurent est partie à la rencontre du Néo-Niçois, Ethan Burrow. Tête brûlée, franc parlé, footballeur à l'image négative, habitué des cartons et des scandales, lors d'un tête à tête, le milieu défensif passé par Chelsea U21, Dijon, Paris et maintenant Nice, se livre sans filtre et sans langue de bois. Retour sur la carrière et la vie d'un footballeur aussi hargneux sur le terrain que dans sa vie.


Retour sur le Mercato de : NICE
Retour sur deux saisons de transferts à Nice.

Les fans de foot le savent un mercato réussi peut changer le visage d'une équipe, un mercato raté aussi et les Niçois ont encore en travers de la gorge ce mercato estival 2020. Reste maintenant à savoir si le mercato estival 2021 sera du même acabit ou si, il va permettre au club de retrouver de plus grande ambition. Retour sur deux saisons, sur deux mercatos qui ont changé le destin d'une équipe, d'un coach, d'un club.  

Lors de la saison 2019/2020, les Aiglons ont prit leur envol, pour ne s'arrêter qu'une fois les étoiles décrocher. Un titre obtenu à la surprise générale mais avec la manière devant le quatuor de favoris que sont l'AS Monaco, les deux olympiques (OM et OL) et le Paris Saint Germain. Invaincus face aux gros de Ligue 1, l'OGC Nice décroche un titre mérité au terme d'une saison ou les joueurs offensifs ont brillé. Un jeu alléchant, offensif porté par un Alassane Pléa en état de grâce qui a régné sur la Ligue 1 en terminant meilleur buteur et meilleur joueur du Championnat de France. Cette saison semblait être le point de départ d'un renouveau et d'un avenir radieux du coté de l'Allianz Rivieira. Lucien Favre et son équipe venait de réaliser la saison parfaite et devait capitaliser sur cette victoire pour faire perdurer cette état de grâce à Nice. Mais la joie fut de courte durée pour les supporters Niçois, et la période de mercato est venue déréglée une machine qui s'est retrouvée privée de ses rouages primordiaux. Les départs d'Hervé Bodiong et surtout d'Alassane Pléa ont perturbé une attaque qui faisait la force de cette équipe, et malgré les arrivées prometteuses de trois joueurs étrangers avec l'Allemand Timo Horn, l'Italienne Elisa Bartoli et le Suédois Viktor Claesson, le mercato aura eu raison de la dynamique Niçoise et ces changements auront des répercussions direct sur les résultats. La saison 2020/2021 peut être vu comme un retour brutal à la réalité pour des supporters et des joueurs qui s'étaient habitués à la gagne et qui s'étaient prit à rêver à d'autres ambitions. Le jeu n'est plus présent, l'attaque est en panne, les joueurs s’essoufflent et Lucien Favre semble incapable de trouver une solution à ce manque de résultat. Le classement final est décevant mais au delà du classement, ce sont les prestations globales de l'équipe qui inquiète, avec trop de points perdus face à des équipes plus faibles. La position du coach devient chaque jour un peu plus précaire et le vestiaire lâche. Les Niçois terminent septième, avec l'attaque la plus faible du Top 7 et une situation dans le vestiaire qui ressemble à une fracture entre les joueurs et le staff. Si au mercato précédent, la dynamique était favorable à Nice avec une qualification en Champion League pour attirer les beaux noms, c'est une toute autre situation dans laquelle les dirigeants du GYM se retrouve au mercato 2020/2021 avec un vestiaire qui gronde et des cadres désirant partir, du changement semble inévitable et les jours radieux tant espérés à la même époque une saison plus tôt semble désormais bien loin. Première grosse décision prise par les dirigeants, c'est le limogeage du décrié Lucien Favre, passé de coach génie qui a ramené le titre à Nice, à coach indésirable et contesté par ses joueurs et ses supporters. Roberto Donadoni, coach Italien arrive en provenance de la Série A pour apporter un nouveau souffle et sûrement une nouvelle vision du foot. Malgré le changement d’entraîneur, Timo Horn n'aura passé qu'une saison à Nice, désireux de partir, en mésentente avec Lucien Favre, l'arrivée d'un nouveau coach n'aura pas suffit à retenir l'Allemand élu 2ème meilleur gardien de la saison et l'une des rares satisfactions dans cette saison compliquée. Le club parvient tout de même à conserver ses autres cadres à l'exception du départ prévu de la Française Marie-Laure Délie. Remplacer Timo Horn devait être une priorité et le choix des dirigeants s'est porté sur Riffi Mandanda gardien titulaire de la deuxième meilleure défense du championnat de France. Si ce choix a semblé plutôt rassurer les supporters mécontents, la suite du mercato n'a pas forcément fait l’unanimité et Diafra Sakho, attaquant de Nantes, arrive déjà avec une grosse pression et aura fort à faire pour tenir une attaque décevante la saison dernière et attendue au tournant. Le dernier joueur à venir renforcer ce groupe, c'est l'Américain Ethan Burrow en provenance du PSG, un transfert médiatique dont les supporters vont attendre beaucoup et qui sera scruté autant pour ses performances sportives que pour ses dérapages pour lesquels il a déjà fait parler.

Quelque soit l'avenir du Gym après ce mercato, il semble que le club ait peut être laissé passer la chance de revenir jouer les premiers rôles après son titre obtenu en 2019/2020 comme quoi, la régularité au plus haut niveau est sans doute la chose la plus compliqué à obtenir et Nice devra réaliser un nouvel exploit pour renouer avec le succès dans un avenir proche, à moins de réussir un gros mercato. Affaire à suivre …



Tête à tête avec ...
Vous avez connu deux expériences en France, une première à Dijon, une seconde à Paris et les issues sont similaires. Vous quittez le club en ayant réussi à vous mettre les supporters à dos. Je peux même évoquer votre première équipe Chelsea, que vous n'avez pas épargné non plus une fois parti. J'aimerais vous poser une première question à ce sujet. Avez-vous des regrets sur la façon dont se sont terminées vos différentes expériences ? 
Les deux expériences ont été utiles. Pour Dijon, je n'aurais jamais dû décider de jouer pour eux, j'ai choisi Dijon uniquement pour le coach, grâce à lui, j'ai énormément progressé à Chelsea, j'ai donc décidé de le suivre sans chercher à écouter mon ancien agent et ça a été une erreur, je ne parlais pas français, la femme avec qui j'étais est très vite repartie à Londres et j'étais perdu, alors, je me suis enfermé dans mon coin et j'ai complètement raté ma saison. Pour Paris, le problème est un peu le même, j'ai choisi le club surtout pour Mourinho, il avait un véritable projet et je croyais vraiment en lui, mais le club est loin d'avoir le niveau, il suffit de voir le coach choisit pour le remplacer et la manière dont ils traitent les joueurs, le propriétaire se comporte comme un gamin qui joue à Football Manager et qui imagine que l'argent fait gagner, franchement, je suis bien content de rejoindre un club avec de véritables valeurs. Après, pour Chelsea, j'ai dis ce que j'avais à dire, franchement, je n'ai rien à ajouter dessus, j'ai passé de bonnes années, je regrette le manque de soutien du club sur la fin.


« Je crois que les personnes qui voulaient que je quitte le PSG étaient uniquement dans les bureaux »


Revenons quelques instants sur votre aventure à Paris. De l'extérieur, vous sembliez être  en bon terme avec le vestiaire et avant votre altercation avec votre ancienne capitaine, vous aviez réussi à vous intégrer dans le groupe non ? Vous n'avez jamais eu l'occasion de vous exprimer sur cet événement qui a changé votre destin à Paris. Que pouvez-vous dire à ce propos ?
Je crois que les personnes qui voulaient que je quitte le PSG étaient uniquement dans les bureaux. Franchement, si j'étais méchant ou je ne sais pas quoi, vous croyez que j'aurais vraiment eut la possibilité de continuer aussi longtemps au club ? Je m'entendais bien avec toute l'équipe au PSG, à part avec elle, tout était bien, je crois que tout ça ne concerne absolument pas le football ou mon comportement, ça n'est qu'une question de souhait qui ne concerne pas le sport et franchement, ça ne montre que l'amateurisme du club.

Mais remettre la faute exclusive sur le club n'est pas un peu réducteur ? Vous vous dédouanez complètement alors que votre comportement n'a pas toujours été irréprochable en témoigne vos cartons rouges.
Vous connaissez le football, vous savez aussi bien que moi qu'un carton rouge n'est pas toujours mérité. Je suis dur sur le terrain, ça OK, pas de problème, mais entre les joueurs qui se roulent sur le terrain après le moindre tout petit contact et parfois des arbitres qui se trompent, ça peut vite transformer un carton jaune en rouge. Pour le reste, vous savez comment les médias parlent sur le PSG, si vraiment, j'étais ingérable, vous ne croyez pas que ça ferait la une des journaux ? Je suis un mec simple, à part des sorties au cinéma, au restaurant ou à des événements, je ne fais rien, je ne vais pas en boite, ou je ne sais où. Donc, non, je n'ai rien à me reprocher.

Revenons quand même plus précisément sur l'altercation avec Erika Dos Santos, qui est sans aucun doute l'élément qui a scellé votre avenir au PSG.
Bon, ok, je vais revenir dessus pour la toute dernière fois. Erika était insupportable, elle se prenait pour la reine du club, je ne sais pas pourquoi, mais personne ne voulait la remettre à sa place que sa soit dans l'équipe, dans le staff, ou dans la direction. Plus le temps passait et plus elle se prenait pour je ne sais pas qui ou quoi. Mais moi, je n'ai jamais accepté de me taire face a elle et avec le recul, si ça se trouve, c'est pour ça que je n'ai jamais vraiment eut la chance d'être titulaire deux matchs de suite. Donc, pour le match en question, j'entre au début de la seconde période. L'équipe perd déjà un but à zéro, à la différence des autres matchs, je joue presque uniquement en défense, je me bat encore et encore sur chaque ballon et elle, elle passe son temps à crier sur tout le monde et moi en particulier. À la fin du match, je parviens à bloquer une contre attaque, je donne le ballon à Javier, et je remonte le terrain pour aider la contre attaque et apporter des solutions. La, il y a une faute d'un joueur Niçois, non sifflée par l'arbitre et je suis incapable de revenir à temps pour aider en défense, but Niçois, deux a zéro et elle vient me gueuler dessus comme jamais... Le public gronde et siffle, et même elle, elle doit s'approcher pour se faire entendre. Je veux lui dire de me lâcher et je ne sais pas pourquoi, elle vient pratiquement tête à tête alors que je lui fais signe de me lâcher, ma main frappe son visage, et elle se roule à terre comme si je venais de la frapper de toutes mes forces. Même l'arbitre ne donne qu'un second jaune plutôt qu'un rouge, je crois que ça veut tout dire, non ? Ensuite, le club ne fait rien, mes partenaires ne me lâchent pas et le vent à commencer a tourner contre elle dans l'équipe. Voilà pourquoi elle est partie et à abandonner le club là ou moi, j'ai était contraint et forcé de partir.

Vous semblez être au clair avec vous même, mais tous ne semblent pas partager votre avis. Si vous aviez un dernier mot pour les supporters de Paris, pour ceux qui vous ont soutenu mais aussi ceux qui vous ont décrié, quel serait ce dernier message ?
Je crois que la manière dont tout ça se termine est dommage, je voulais vraiment remporter des titres avec le PSG et partager ça avec eux, mais j'ai déjà tourné la page et à présent, les supporters de Nice sont important à mes yeux, pas les supporters du PSG.

« Le club respire le football et uniquement le football, j'aime ça »


Vous parlez de Nice, c'est une transition toute trouvée. Vous venez de découvrir votre nouveau club, l'OGC Nice. Comment se passe votre intégration ? Quelles sont vos premières impressions sur le club ?
Il est encore tôt pour vraiment juger le club, mais pour le moment, je suis très content, l'entraîneur propose des entraînements de qualité, personne ne semble se prendre pour une méga star ou réclamer un traitement de faveur. Franchement, le club respire le football et uniquement le football, j'aime ça. Pour ce qui est de mon intégration, elle semble bonne, il y a un bon groupe et je fais le maximum pour m'intégrer.

Vous allez disputer votre 3ème saison en L1, quel regard portez-vous sur ce championnat et sur les équipes qui jouent en Ligue 1 ?
Le championnat est bon, très bon même, il y a deux saisons, l'OM remporte la champion, ca prouve qu'il y a des clubs de bon niveau actuellement. Un club avec un grand budget comme le PSG galère depuis plusieurs saisons, ça prouve que de nombreux clubs sont bons. Donc même si dans l'esprit des gens, la Ligue 1 n'est pas toujours un top championnat, moi, je dis non, la ligue 1 est un grand championnat.

« Choisir les USA était un choix du cœur »


Vous avez porté le maillot de la sélection Anglaise dans les catégories de jeunes mais depuis vous avez clamé votre amour pour les USA. Vous n'avez pas encore disputé de matchs officiels avec l'une ou l'autre des sélections. Et récemment la fédération Américaine a annoncé que vous ne serez pas sélectionnable avant la fin de la coupe du monde. Dans quel état d'esprit êtes-vous à l'heure actuelle ? 
Pour moi, le choix est clair, j'ai envie de jouer pour les USA, je suis né et j'ai grandi en Californie, donc, je suis Américain. Voilà ce que je vous aurais dit normalement, malheureusement, je ne sais pas si cela est dû à des pressions sur le sélectionneur ou même la fédération, mais le comportement des instances fait qu'il semble presque impossible que je joue un jour pour les USA, donc pour le moment, je ne sais plus trop où j'en suis.

La sanction que vous a infligé la fédération va t-elle avoir une influence sur la suite de votre carrière internationale et sur les choix que vous serais amené à faire à l'avenir ?
Oui, forcement, je vais être clair, choisir les USA était un choix du cœur, maintenant, si cela n'est pas important à leurs yeux, je crois qu'il est temps que je choisisse à présent avec ma tête.

Et votre tête, elle vous dit quoi à l'heure actuelle ?
Elle me dit surtout de profiter de mes vacances et de me préparer pour la saison avec Nice, à moins que l'Angleterre ou la Russie ne me contacte, de toute manière, je n'ai pas trop de question à me poser pour le moment.

Je ressens une vraie tension lorsque l'on évoque le sujet de la sélection. Vous répondez brièvement mais vous semblez sous entendre certaines choses. J'aimerais que vous développiez votre ressenti sur cette histoire et le conflit qui vous oppose à la sélection Américaine.
Je ne veux pas trop parler de ça, mais je vais être honnête, je suis vraiment déçu. Je pouvais jouer pour l'Angleterre espoir quand j'ai décidé de rejoindre les USA, aujourd'hui, je pourrais certainement être avec Nathan en sélection et avoir des chances de jouer pour une grande sélection européenne. Mais un peu comme ça a été le cas pour Dijon, j'ai laissé mes sentiments me pousser à relever le défi que représente les USA. Si l'équipe féminine était la meilleure équipe au monde, ça n'est pas le cas pour l'équipe mixte et je me doutais bien que nos chances de victoire en coupe du monde était presque inexistantes, mais je voulais le faire. Malheureusement, pour le sélectionneur et la fédération, cela ne compte pas, ils se cachent derrière une absence de réponse de ma part pour déclarer que je suis indésirable ! On me parle d'esprit d'équipe, que je ne pense qu'a moi, franchement... Si c'était le cas, j'aurais tout fait pour jouer avec une sélection qui peut réellement gagner le mondial ! En plus, quand le sélectionneur décide ça, je suis international espoir ! J'ai déjà porté le maillot, j'ai participé à une compétition internationale avec les USA ! Je suis un joueur du PSG, j'ai joué la ligue des champions et la Ligue Europa, avec tout le respect que je peu avoir avec les anciens et les actuels joueurs de la sélection, combien peuvent dire ça ? À part Julie Ertz, Christian Pulisic qui jouent dans un grand club en Europe ? Je ne sais pas si vous le savez, mais l'agence qui s'occupe de moi à répondu au sélectionneur, ils ont argumenté sur mon attachement à la sélection, mais aussi aux USA, ils ont démontré que j'ai le niveau pour jouer en A et la réponse de la fédération a été comme vous le savez de me suspendre... Ils me suspendent alors que je ne suis même pas un véritable joueur américain à leurs yeux ! Où est leur but ? Me pousser à rejoindre une autre sélection ? J'ai choisi les USA par amour, mais dans une relation amoureuse, il faut que les deux partis cherchent à faire des efforts, moi, j'en ai fait, résultat, aujourd'hui, je me retrouve à dormir sur le canapé, alors si demain, je ne suis plus disponible pour me prendre une autre gifle, ça ne sera pas de ma faute.

« Si je voulais être irréprochable et ne pas pouvoir parler comme j'ai envie, j'aurais fait de la politique »


Depuis votre arrivée dans le monde du football, vous avez été très actif sur les réseaux sociaux, et dans la presse. Votre communication n'a pas toujours été irréprochable, entre déclarations déplacées, critiques ouvertes, clash sur les réseaux sociaux. Avez-vous envisagé d'engager un conseiller en communication pour vous épauler pour la suite de votre carrière ? 
*Rigole* Si je voulais être irréprochable et ne pas pouvoir parler comme j'ai envie, j'aurais fait de la politique et puis je crois ne rien avoir dit de vraiment déplacer et surtout, j'assume ce que je dis ou fais. Mais en effet, mon agent se charge aussi de ma communication à présent, mais si j'ai envie de réagir sur le net ou dans les médias, je le ferais.

En France vous commencez à vous forger une réputation assez négative auprès du public, des amateurs, connaisseurs mais aussi acteurs. Comment vous gérez cette pression et cette image faite de vous ? Avez-vous l'impression que cela vous dessert dans votre quotidien de footballeur ? Ne craignez-vous pas que les étiquettes qui ont été rattachées à votre nom ne soient difficiles à décoller ?
Je n'ai pas vraiment le choix, je n'ai pas envie de faire semblant d'être une personne que je ne suis pas, mais ça n'est pas facile, rien n'est facile dans le monde pro, mais ça, vous le savez aussi bien que moi. Mais je préfère encore ne pas rester longtemps dans le monde pro tout en restant moi-même plutôt que de faire une longue carrière et devoir jouer la comédie.

Donc vous assumez pleinement l'image que vous avez en France ? Vous dites ne pas vouloir être quelqu'un d'autre, vous assumez ce que vous dites, alors finalement le portrait assez négatif que  peuvent avoir certains supporters en France serait votre vrai image ?
Être honnête ca n'est pas une qualité en France ? Depuis que je suis petit, j'entends les médias reprocher aux sportifs, politiques et je ne sais pas quoi d'autre reprocher aux gens de ne pas être honnête et là, on me reproche de l'être ? Je suis une bonne personne. Ok, sur le terrain, je suis dur, je ne me laisse pas faire et je me bats du début à la fin, mais en dehors des terrains, j'ai fait quoi ? À part des rumeurs de merde sur le fait que je sois homosexuel ? J'ai eu deux enfants avec une femme avec qui je ne suis pas en couple, vous avez entendu parler de la moindre tentative de ma part pour dire que je ne suis pas le père ? Le moindre retard sur des pensions alimentaires ? Une bagarre dans un bar ou une contravention ? Non, je ne suis pas comme certains footballeurs qui font connerie sur connerie.

Votre situation familiale ne doit pas être évidente à gérer au quotidien. Vous êtes un footballeur professionnel à Nice, alors que vos enfants vivent avec leur mère. Comment arrivez-vous à gérer cet éloignement ? 
Ca n'est pas simple, vraiment pas simple, mais leur mère leur accorde du temps que je ne pourrais pas leur accorder et quand j'étais à Paris, je profitais de mes moments de temps libre pour retourner à Londres le plus souvent possible. Être père n'est pas facile, avant d'avoir des enfants, je ne m'en rendais pas compte, mais c'est une réalité pour moi aujourd'hui, mais j'ai la chance de gagner suffisamment d'argent pour leur assurer un avenir et ça, ça reste une chance incroyable. 

« Devenir père à 18 ans n'est pas simple »


Revenons quelques années en arrière. Vous venez de fêter vos 18 ans, vous sortez d'une saison personnelle réussie avec les U21 de Chelsea et vous vous apprêtez à découvrir vos premiers rassemblements internationales avec les équipes de jeunes Anglaises. En somme tout semble se passer à merveille dans votre carrière et là, vous découvrez un tweet qui annonce que vous êtes le père d'un petit garçon. 
Pour le moment, Ian à 6 ans, il est encore très jeune et ça n'est pas un sujet que nous avons abordé. Si je n'ai jamais vraiment parlé de ça dans les medias, ça n'est pas sans raison vous savez, je cherche le plus possible à protéger mes fils et le fait de devenir père à 18 ans n'est pas simple, mais avant de parler de ça en public, je préfère en parler avant tout avec lui pour ne pas qu'il apprenne tout ça pas une autre personne que sa mère ou moi-même. Donc je suis désolé, mais je préfère ne pas répondre. Dire ce que j'ai envie de dire quand j'en ai envie est important pour moi, mais mes fils le sont encore plus.

« Quand je suis arrivé en Europe, j’avais 16 ans, j’étais complètement perdu »


Je respecte votre choix de protéger vos enfants, mais même si vous refusez d'en parler, c'est un fait important dans votre vie qui montre quel homme vous êtes. Vous n'avez pas toujours fait preuve de beaucoup de maturité dans vos choix, dans vos actions, vous avez été la cible des polémiques et vous avez fait des erreurs mais vous avez toujours assumé vos actes. Il y a t'il quand même des événements, des faits que vous regrettez ou que vous feriez différemment avec le recul, la maturité ?
Vous savez, j’accepte la critique, mais dire que j’ai manqué de maturité, ça, non, certainement pas. Quand je suis arrivé en Europe, j’avais 16 ans, j’étais complètement perdu, je ne parlais plus depuis un moment à mon père, je venais de quitter ma mère dans de mauvaises conditions. J’étais seul en cité universitaire et je gagnais 2 000 euros par mois. Alors oui, j’ai fait des conneries quand je regarde avec du recul, mais ça n’était pas une question de maturité, j’ai simplement profité de la vie après avoir quitté la prison où je vivais avec ma mère. En plus, si j’avais agi autrement, je n’aurais pas mes fils alors non, je n’ai aucun regret et si certains veulent me juger, s’ils ont du temps à perdre à me cracher dessus, libre à eux, moi, je ne m’occupe pas de la vie des autres. Mais pour le foot, oui, je regrette certains choix, je l’ai déjà dit, même si je dois énormément au coach Keller partir jouer à Dijon était une connerie, mais il y avait les rumeurs sur mon homosexualité, le club n’avait pas vraiment cherché à m’aider et je ne me sentais plus à ma place dans l’équipe U21, alors j’ai décidé de le suivre. Ma seconde saison à Paris était aussi une connerie, j’avais bien compris que le club ne pouvait plus avancer avec les changements qu’il y avait, donc, dans le foot oui, j’ai des regrets, mais pas dans le reste.

Dans la société actuelle, il est encore très rares de voir des témoignages des violences domestiques subis étant enfant. Vous avez vécu une enfance difficile et vous avez osé briser le silence. Pensez-vous que vous pourriez être un modèle pour tout ces jeunes qui n'osent pas parler ?
Parler de ça a été tout sauf simple, se livrer au regard des autres est très dur. Que les gens me prennent pour un Neymar, j'assume, quand on me traite de misogyne, ça me fait rire, car je sais que ça n'est pas vrai. Mais mon enfance et surtout mon adolescence, elle, j'ai passé des années a la fuir, alors, quand elle m'a rattrapé, ça a été dur, je gagne très bien ma vie, en dehors des contraintes du football, je suis plutôt libre, je suis bien entouré, j'ai un agent, des proches, mais mon histoire, je suis le seul à pouvoir l'affronter, alors, plutôt que de voir tout ça apparaître dans la presse sans que je ne le veuille, j'ai préféré parler. Pour être honnête, mon premier but n'était pas de venir en aide aux autres quand j'ai parlé de ça, je voulais surtout contrôler mon passé en le révélant moi-même. Mais très vite, j'ai compris que je pouvais être utile, je ne vais pas vous faire la liste des chiffres incroyables sur les violences que peuvent subir les jeunes, pour ça, il suffit de se rendre sur internet, mais si les actions que je veux mener peuvent sauver au moins un enfant, j'aurais été utile et livrer mon histoire aux yeux du monde aura un sens. 

En tant que personne publique, seriez-vous prête à vous engager auprès d'une association ? Pour montrer la voie à des centaines de jeunes ? Vous semblez avoir accepté votre passé et avoir surmonter le traumatisme, vous êtes un bel exemple de réussite. Votre parole peut avoir un vrai impact sur les plus jeunes, vous n'en avez peut être pas encore pleinement conscience mais vous pourriez être un ambassadeur important dans la lutte contre la violence faite aux enfants.
Il y a un moment maintenant, j'avais donné une interview où je déclarais vouloir créer une association pour lutter contre les violences infantiles. J'ai discuté avec plusieurs personnes depuis, mais tout ça n'est pas simple, je gagne de l'argent et pas mal de monde voudrais en profiter, mais mon but est d'aider les enfants, pas d'enrichir des gens qui gravitent autour de ça, donc oui, je souhaite toujours créer une association et je vais le faire, mais je vais prendre mon temps pour ça. D'ailleurs, si jamais ce genre d'action vous intéresse, nous pourrons en discuter.

Vous vivez dans une famille de sportif, au milieu de personnes publiques. Aux USA la réputation de votre grand frère n'est plus à faire, votre père est un politicien réputé, en Europe, la popularité de votre demi-frère s’accroît depuis qu'il joue en Premier League. Comment vivez-vous cette concurrence, rivalité avec vos frères ?
Quand j'étais enfant, ça n'était pas simple, surtout entre Nathan et moi, mais j'étais très différent de celui que je suis aujourd'hui et tout ça est derrière moi. Mon père et moi sommes bien plus proches. Je suis fier de la carrière d'Anthony, s'il doit exister une concurrence, ça serait entre Nathan et moi, mais nous avons déjà porté le même maillot et je lui souhaite le meilleur avec Arsenal et l'Angleterre, mais uniquement à l'EURO.


©️ _Viviie.




RUN TO THE YELLOWSTONE  
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Melina Laurent
CINEMA
CINEMA
avatar

Messages : 8462
Players depuis : 08/06/2014

Feuille RPG
Note Globale:
12/25  (12/25)
Popularité:
96/200  (96/200)
Note Presse:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Rumeurs transfert fr • Article 1   Ven 15 Déc - 21:59

J'avais zappé Mardi :x

Vu au 15/12: 82 vues
Nombres de votes: 7 votes
5/5: 7

(Pour le retard faudrait enlever quelques vues, je vous laisse voir entre admins ?!)


RUN TO THE YELLOWSTONE  
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Wizzy Brown
ADMIN
ADMIN
avatar

Messages : 1984
Players depuis : 17/02/2016

Feuille RPG
Note Globale:
11/25  (11/25)
Popularité:
200/200  (200/200)
Note Presse:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: Rumeurs transfert fr • Article 1   Sam 16 Déc - 12:05

Ton salaire étant payé par le journal le nombre de vues ne change rien.

Je te laisse lancer un dé:

Citation :
Barème : +++
1 : 3/10
2 : 4/10
3 : 5/10
4 & 5 : 6/10
6 : 7/10
7 & 8 : 8/10
9 : 9/10
10 : 10/10



DC: Kostas Arslan
Revenir en haut Aller en bas
Melina Laurent
CINEMA
CINEMA
avatar

Messages : 8462
Players depuis : 08/06/2014

Feuille RPG
Note Globale:
12/25  (12/25)
Popularité:
96/200  (96/200)
Note Presse:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Rumeurs transfert fr • Article 1   Sam 16 Déc - 15:58

Exact ^^


RUN TO THE YELLOWSTONE  
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Klinton Modrigäo
FONDATEUR
FONDATEUR
avatar

Messages : 60428
Players depuis : 01/02/2011

Feuille RPG
Note Globale:
15/15  (15/15)
Popularité:
200/200  (200/200)
Note Presse:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Rumeurs transfert fr • Article 1   Sam 16 Déc - 15:58

Le membre 'Melina Laurent' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'1d10' : 10






Compte principale de Kamilia Matisse & Kaito Morizon-Digäo
Revenir en haut Aller en bas
http://players.forumgratuit.fr
Wizzy Brown
ADMIN
ADMIN
avatar

Messages : 1984
Players depuis : 17/02/2016

Feuille RPG
Note Globale:
11/25  (11/25)
Popularité:
200/200  (200/200)
Note Presse:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: Rumeurs transfert fr • Article 1   Dim 17 Déc - 14:06

+2 xp pour le contrat | +3 xp pour le vote players | +12 pop' pour le lancé.



Tout est à jour!



DC: Kostas Arslan
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rumeurs transfert fr • Article 1   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rumeurs transfert fr • Article 1
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un article ecrit par Lesly Pean sur les elections.
» article sur haiti/tire de voltairenet.org
» Article pour celebrer le bicentenaire de la citadelle/tire d
» LES FAUSSES RUMEURS OU TRUCS DU NET
» Un article pour le Roi Arthur !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Players, forum RPG :: • Partie Simulation :: Bureau de presse :: Archives :: Articles-
Sauter vers: