Partagez | 
 

 Melina Laurent • Ton papa à toi est un gangster

Aller en bas 
AuteurMessage
Enzo N. Brunel
ENTRAINEUR / COACH
ENTRAINEUR / COACH
avatar

Messages : 211
Players depuis : 28/04/2017

Feuille RPG
Note Globale:
4/15  (4/15)
Popularité:
0/200  (0/200)
Note Presse:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Melina Laurent • Ton papa à toi est un gangster   Dim 14 Mai - 23:02



Ton papa à toi est un gangster
Cela devait finir par arriver, les médias, après avoir fouillé encore et encore dans la vie du diplomate condamné Edouard Bress ont finit par découvrir, par des sources qu'ils ne révèlent pas, des preuves irréfutables sur le fait qu'il est votre père. L'information fait rapidement du bruit surtout en France ou votre collaboration avec Evan Bress dont vous n'avez jamais parlé comme étant votre frère n'est pas passée inaperçue. Votre distance avec votre frère et votre géniteur pourraient être une preuve que vous connaissiez ses agissements illégaux ? Agissements que vous auriez caché à la justice ? Certains articles le laissent clairement envisager, alors, que décidez-vous ?

© Pando
Revenir en haut Aller en bas
KM
FONDATEUR
FONDATEUR
avatar

Messages : 8478
Players depuis : 25/01/2015

Feuille RPG
Note Globale:
1/15  (1/15)
Popularité:
0/200  (0/200)
Note Presse:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: Melina Laurent • Ton papa à toi est un gangster   Mar 13 Juin - 11:13

Jusqu'au 30/06 pour répondre.


Revenir en haut Aller en bas
Melina Laurent
CINEMA
CINEMA
avatar

Messages : 8191
Players depuis : 08/06/2014

Feuille RPG
Note Globale:
15/25  (15/25)
Popularité:
87/200  (87/200)
Note Presse:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Melina Laurent • Ton papa à toi est un gangster   Sam 17 Juin - 1:01

Ton papa à toi est un gangsterMelina Laurent
•••Je rentrais de longues et épuisantes semaines de tournage loin de la France. Le film avait prit beaucoup de retard après des problèmes sur le lieu du tournage, et les journées étaient toutes plus longues les unes que les autres dans l’espoir de rattraper un peu ce retard. Premier week-end de repos depuis plus d’un mois, un mois durant lequel je n’avais pas vu mes enfants autrement que par skype, et le manque commençait à devenir ingérable autant pour moi que pour eux et je culpabilisais d’être absente aussi longtemps. Mais enfin j’allais rentrer chez moi, et passer un week-end avec Théo, Lena et James, un week-end que j’avais déjà planifié, rêvé, tellement attendu.

J’ouvrais la porte et mon fils fut le premier à m’accueillir en me sautant dans les bras. Il n’était plus un petit garçon mais pourtant malgré ses 9 ans il était encore frêle et je le portais sans grand effort. Je ne l’avais pas encore reposé au sol qu’il me bombardait de question, la plupart dont il ne prenait même pas le temps d’écouter la réponse avant d’en poser une autre mais il semblait vraiment heureux de me voir, ce qui n’était visiblement pas le cas de Lena. Elle était assisse à la table du salon, en train de finir ses devoirs avec Sam et James, et quand je rentrais dans la pièce, elle se leva et sans un mot elle partie dans sa chambre. Sam me regarda avec désolation, tandis que James venait me rassurer, mais j’étais touchée par l’attitude de ma fille, et même si je la comprenais, je ne pouvais pas m’empêcher d’être triste. Je m’apprêtais à aller parler à Lena, quand mon portable sonna. Numéro inconnu, je raccrochais. Nouvel essai, je laissais sonner. 3ème essai, cette fois je décrochais agacée par cet acharnement à vouloir m’appeler à tout prix. Un homme se présenta comme étant journaliste dans un torchon dont je n’avais pas retenu le nom et il me demanda simplement.

« Qu’avez-vous à déclarer au sujet des rumeurs sur votre père Edouard Bress ? »

Je raccrochais le téléphone sans même lui répondre, pas même une insulte ou un sans commentaire, j’étais bien trop surprise pour répondre quoique ce soit à cet homme qui avait eu le culot de me déranger un week end sur mon téléphone personnel pour me parler d’un homme dont je ne voulais surtout pas entendre parler. J’éteignais mon portable et je le balançais sur mon lit, il rebondit sur le matelas et finit sa course sur le sol, mais je ne pris pas la peine d’aller le ramasser, j’avais bien d’autres choses à faire et ma fille faisait partie de mes priorités.

--------------------------------------------

En fin de soirée, exténuée, j’étais allongée sur le canapé du salon avec James. Theo et Lena étaient couchés depuis peu, et je regardais les chaines de sport en somnolant légèrement. Le téléphone de James sonna.

« C’est Johanna. »

Johanna Novas, mon agent, ma conseillère, enfin la personne qui gérait un peu mon image publique, qui appelait sur le portable de James, qui plus est, à une heure avancée, ça n’était jamais très bon. James me tendit son portable et je décrochais m’attendant au pire.

« Je suis désolé de vous déranger si tardivement et sur le portable de James, mais vous ne répondiez pas au votre et je devais absolument vous joindre. »

« Ce n’est pas un souci, mais je pense que le sujet de la discussion risque d’être un vrai souci je me trompe ? »

«  Malheureusement non et c’est un sujet que je ne peux pas gérer sans vous étant donné que je ne suis au courant de rien excepté ce que je peux lire dans les journaux. Alors je me dois de vous poser la question, pour savoir comment gérer la situation. Edouard Bress est votre père ? Vous connaissiez ses agissements illégaux ?»

« C’est ça que l’on raconte dans la presse ? C’est de ça qu’un journaliste a voulu me parler ? Oui malheureusement Edouard Bress semble bien être mon géniteur, mais à aucun moment je n’ai connu ses agissements illégaux, je ne connaissais même pas son existence avant de tourner le court métrage avec Evan Bress. J’ai appris qu’on était lié par erreur quand j’ai fais mon don de moelle pour Evan, et depuis je ne l’ai jamais revu et je ne veux rien avoir à faire avec lui. »

« Pourquoi les journalistes semblent penser que vous étiez lié à lui et que vous avez caché ses agissements à la justice ? »

« J’en sais rien, vraiment. Ils peuvent fouiller dans ma vie, je n’ai jamais été lié de près ou de loin à un père et encore moins à lui. Enfaite non faut pas qu’ils fouillent dans ma vie, j’ai des trucs à cacher, mais en aucun cas c’est lié à cet enfoiré. J’ai grandi sans père, dans la misère avec une mère droguée, je n’ai jamais su qui était à l’origine de ma conception, et quand je découvre qui est mon père, je vois un homme ultra riche, et ultra malhonnête qui nous a laissé dans la merde, qui m’a laissé seule dans les foyers, et qui a eu le culot de venir me supplier de donner de la moelle pour son fils malade, sans jamais me dire qu’il s’agissait de mon frère. Donc non, je n’étais pas au courant que c’était un escroc, tout simplement parce que je ne savais même pas qui il était. Voilà vous savez tout. »

« Comment voulez-vous que nous gérions cette histoire ? »

« Je ne sais pas c’est votre travail non ? »

« Nous pouvons faire un démenti à la presse, mais je doute que cela fonctionne. Nous pouvons laisser couler, ça peut se tasser tout seul mais si vraiment vous avez des choses que vous préférez garder secrète, c’est surement mieux que l’on évite de les laisser creuser dans votre passé. Il reste l’interview dans laquelle vous pourriez donner votre histoire, ou sinon nous pouvons menacer de porter plainte pour diffamation mais après ça les journalistes ne vous lâcherons pas. »

« Cette situation pourrait être ironique si elle était pas aussi énervante. »

« Vous trouvez ça drôle, je ne m’attendais pas à ça de votre part. »

« Je vous ai prévenu quand j’ai demandé vos services. J’ai pas mal de casseroles dans ma jeunesse, et pourtant ces chacals arrivent à en inventer d’autres. Alors oui dans un sens c’est ironique, même si ça ne me fait pas rire, rassurez-vous. »

« D’ailleurs un jour, il faudra que vous me parliez de vos fameuses casseroles que je sache à quoi m’attendre et que je puisse anticiper au besoin. »

« Un jour peut être, mais réglons déjà celui là. Vous m’organisez une interview dans les jours à venir que l’on règle cette histoire rapidement. »

« Je nous organise ça. Bonne soirée. »

James avait suivis notre conversation mais il n'osait rien dire, il savait surement que la moindre parole déplacée pourrait déclencher ma colère à son égard. Il m'avait regardé sans mot et j'avais attrapé la tablette et surfé sur les sites webs qui parlaient de cette « fake-new ». Je regardais les titres de certains de ces articles et je sentais la colère en moi. Je lisais ces inepties à voix haute sous le regard désolé et déconcertant de James.

« Melina Laurent, fille du diplomate condamné Edouard Bress, était-elle mêlée aux agissements illégaux de son père ? »

« Edouard Bress condamné, la justice cherche maintenant les complices et les regards se tournent vers sa fille cachée l’actrice Melina Laurent. »

« Le diplomate Edouard Bress emprisonné depuis plusieurs mois, serait le père de l’ancienne footballeuse Melina Laurent. Le silence autour de ce lien familial, serait-il un moyen de protéger l’actrice des enquêtes de la justice ? Etait-elle au courant des agissements illégaux de son père ? »

« Evan Bress et Melina Laurent, frère et sœur qui tournent ensemble et se comporte comme de vrai inconnu ? De bons acteurs c’est deux là, reste à savoir s’ils sont aussi des escrocs comme leur paternel ? »

« Consciente d’avoir caché des éléments à la justice, Melina Laurent cache son lien familial avec son père le diplomate Edouard Bress. »


Cet homme avait été un vrai salopard avec moi depuis ma naissance jusqu’à maintenant, il s’était servis de moi, il m’avait prise pour une conne, il m’avait laissé dans la merde, et il arrivait encore à interférer dans ma vie. Je lisais les articles et ma colère ne faisait qu'augmenter, autant que mon dégoût pour cet homme et pour certains journalistes qui n'avaient aucunes conscience professionnelles et qui pour faire des buzz tentaient tout et n'importe quoi.

« Arrête de lire ça, tu te fais du mal pour rien. »

« Je vais tuer ce type. »

« Johanna va t'aider à arranger ça, tu ne dois pas prendre tout ça au sérieux, ils n'ont rien sur toi. »

« Ils n'ont rien de vrai mais s'ils continuent à fouiller dans ma vie à cause de cet enculé, ils vont finir par trouver d'autres choses vraies qui pourrait me détruire et qui serait pour Lena et Théo un vrai calvaire. »

« Tu as voulu faire un métier publique Mel, l’intérêt des médias est la suite logique. Maintenant ton passé, je le connais, je sais qui tu es et ça ne m'empêche pas d'être prêt de toi, tu es la seule que ton passé dérange, et si tu leur montre que toutes les rumeurs t'atteignent ils vont continuer. On va arranger ça, Edouard Bress ne va pas gâcher ta vie, notre vie, et je serais là avec toi. Ne laisse pas ces gens te prendre ta vie, ton temps avec nous. Ce week-end c'est le notre, c'est le tien, on fait ce que l'on a prévu, et on ne laisse pas les rumeurs affectaient notre vie, on éteint nos portables et tu profites des enfants, c'est le mieux à faire. »

« Merci d'être là James. »

« Mais de rien. »

Grâce à lui, j'arrivais à me calmer, j'arrivais à faire abstraction de toute cette histoire, il arrivait à me faire, me concentrer sur les choses importantes et à cet instant, la seule chose importante c'était lui, nous.

© 2981 12289 0


RUN TO THE YELLOWSTONE  
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Kostas Arslan
ADMIN
ADMIN
avatar

Messages : 515
Players depuis : 26/02/2017

Feuille RPG
Note Globale:
0/25  (0/25)
Popularité:
0/200  (0/200)
Note Presse:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: Melina Laurent • Ton papa à toi est un gangster   Mar 15 Aoû - 10:24

Du coup une interview aura lieu ici ou on passe au jugement?



DC: Wizzy Brown
Revenir en haut Aller en bas
Melina Laurent
CINEMA
CINEMA
avatar

Messages : 8191
Players depuis : 08/06/2014

Feuille RPG
Note Globale:
15/25  (15/25)
Popularité:
87/200  (87/200)
Note Presse:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Melina Laurent • Ton papa à toi est un gangster   Mar 15 Aoû - 12:41

Elle aurait du avoir lieu, mais vu le délai que j'ai dépassé, je ne pense pas !


RUN TO THE YELLOWSTONE  
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Kostas Arslan
ADMIN
ADMIN
avatar

Messages : 515
Players depuis : 26/02/2017

Feuille RPG
Note Globale:
0/25  (0/25)
Popularité:
0/200  (0/200)
Note Presse:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: Melina Laurent • Ton papa à toi est un gangster   Sam 26 Aoû - 12:38

Je te laisse lancer un dé:

1-2:
3-4:
5-6:



DC: Wizzy Brown
Revenir en haut Aller en bas
Melina Laurent
CINEMA
CINEMA
avatar

Messages : 8191
Players depuis : 08/06/2014

Feuille RPG
Note Globale:
15/25  (15/25)
Popularité:
87/200  (87/200)
Note Presse:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Melina Laurent • Ton papa à toi est un gangster   Sam 26 Aoû - 17:37

Je lance.


RUN TO THE YELLOWSTONE  
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Klinton Modrigäo
FONDATEUR
FONDATEUR
avatar

Messages : 60053
Players depuis : 01/02/2011

Feuille RPG
Note Globale:
15/15  (15/15)
Popularité:
200/200  (200/200)
Note Presse:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Melina Laurent • Ton papa à toi est un gangster   Sam 26 Aoû - 17:37

Le membre 'Melina Laurent' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'1d6' : 6






Compte principale de Kamilia Matisse & Kaito Morizon-Digäo
Revenir en haut Aller en bas
http://players.forumgratuit.fr
Kostas Arslan
ADMIN
ADMIN
avatar

Messages : 515
Players depuis : 26/02/2017

Feuille RPG
Note Globale:
0/25  (0/25)
Popularité:
0/200  (0/200)
Note Presse:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: Melina Laurent • Ton papa à toi est un gangster   Sam 26 Aoû - 23:27

Votre défense est faible, vous semblez fébrile. L'histoire vous touche, c'est flagrant, l'actrice est de retour dans la vie réelle et ne se fait pas ménager. Cette fragilité visible montre bien que vous avez un lien avec cet homme. (+2 pop' et -1 réputation)

A jour.



DC: Wizzy Brown
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Melina Laurent • Ton papa à toi est un gangster   

Revenir en haut Aller en bas
 
Melina Laurent • Ton papa à toi est un gangster
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Players, forum RPG :: •Gestion Players :: Interactions clôturées-
Sauter vers: