Partagez | 
 

 Karin Meier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kyle McKay
CINEMA
CINEMA
avatar

Messages : 6704
Players depuis : 25/01/2015

Feuille RPG
Niveau:
1/15  (1/15)
Popularité:
0/200  (0/200)
Note Presse:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Karin Meier    Dim 19 Mar - 17:48

Meier Karin


   

 

fiche by vintage love.
   
   
Karin Meier

   Naissance: le 03/05/1999 à Paris (France)
   Nationalité: Franco-Allemande
   Rôle: Journaliste
Abandonnée par son père dés la naissance, elle a vécu avec sa mère dans la grande bourgeoisie parisienne, souvent à contre-temps, dans les choses qui ne semblaient pas évidente pour son milieu. A la recherche de ses origines elle a embrassée une carrière de footballeuse qui l'a menée jusqu'à la Scottish, puis, ne se sentant plus vraiment à son aide dans cet univers, elle a décidé de devenir journaliste d'abord dans le domaine du sport puis à étendre peu à peu ses sujets d'écritures.

   

   
~ Biographie

C'est la seule chose qui illuminera votre journée. Parler de moi ? Bien sûr, j'aime qu'on parle de moi, est-ce une certaine arrogance ? Non je ne crois pas, mais ma vie est dans le fond intéressante. Je suis sûr que ça vous passionnera. Donc je me lance ? Je commence par le commencement ? D'accord.

Je suis née un mois de mai 1999, jusque là rien d'anormal, sauf que je suis le fruit d'un adultère de la part de mon géniteur avec ma mère. Ma mère n'a jamais voulu m'expliquer la situation qui l'a poussée à trouver en cet homme de passage à Paris un moment d'égarement, je sais qu'elle a longtemps fréquenté des clubs échangiste de Paris, mais je ne sais pas si c'est en cette occasion.

Si cette histoire me perturbe ? Non, pourquoi je cacherais d'où je viens ? Pourquoi je ne prouverais pas aux gens qui nous écoutent qu'on peut réussir même en étant conçu lors d'une soirée libertine ? Ca serait tellement réducteur, au contraire, regardez d'où je viens, regardez qui je suis, si j'ai réussis c'est que je mérite d'avoir réussis, d'être là à vous parler aujourd'hui.

J'ai vécu avec ma mère jusqu'à mes 12 ans, la vie était belle à cette époque, on avait un appartement type Haussemanien dans le 16ème arrondissement. On vivait seule avec ma mère et mon jeune frère. La vie était plutôt tranquille, ma mère était une chirurgienne réputée dans son domaine, quelle était-il ? La chirurgie plastique. Elle s'occupait surtout des femmes aisées de la population parisienne et elle jouissait à satisfaire leurs besoins de changement quand leur visage commençait à montrer les signes de l'age.

A cette époque j'aimais beaucoup le classique, à 10 ans j'allais souvent à l'opéra, je me souviens aussi qu'on regardait souvent les films de Truffaut et les classiques de Bogart, c'était une belle époque, insouciante au finale. Je jouais du piano, de la harpe et je prenais des cours de solfège aussi, j'étais dans la troupe de théâtre de mon école aussi. C'était une époque formidable.

Puis à 12 ans, elle est partie, une maladie, un nom compliqué je ne me souviens plus trop le nom, mais pour faire simple c'était une espèce de concert foudroyant. Elle a été diagnostiquée et quelques semaines plus tard c'était déjà terminé.

A ce moment j'ai été vivre chez mon père, enfin mon géniteur, un homme un peu rustre qui aime le football, la bière et qui vit que pour voir son équipe, Dortmund gagner. Je l'avais jamais vraiment connu avant ça, ma mère me l'avait présenté une fois lors d'un de ses passages à Paris, je devais avoir 6-7 ans, lui semblait désemparé de voir qu'une nuit d'écart a engendré un enfant, une responsabilité, une charge surement pour son existence.

Du coup, à 12 ans j'ai quitté la France, ma vie, mon frère pour rejoindre l'Allemagne. Quoi mon frère ? Oui, malheureusement lui est parti aussi vivre chez son père et pendant des années je n'ai pas pu le voir, en fait il a fallu que je commence à devenir célèbre et à pouvoir me battre juridiquement pour qu'il puisse vivre avec moi, c'est fou non ? Que les services sociaux qui ne nous connaissent pas décident tout d'un coup de nous placer à des centaines de kilomètres d'écart alors qu'il était la seule chose qui me restait.

Bref, du coup à 12 ans je débarque en Allemagne, je parle quasiment pas un mot de la langue, la femme de mon géniteur me rejette et là je me retrouve dans une spirale infernale, je fugue 2-3 fois, pour essayer de retourner chez moi, mais je comprends rapidement que la vie n'est pas si simple. Du coup je prends sur moi, je serre les dents, au bout de quelques mois je me met à sourire, surement pour faire semblant, pour essayer de montrer que je peux être une fille normale. Surtout que là-bas j'avais deux demi-sœur, Lena et Alexandra. Des chics filles, j'ai mis longtemps à les apprécier et dans le fond je crois que je les aimais beaucoup durant mon adolescence même si on se prenait souvent le choux ensemble. Pourquoi ? Parce qu'il y avait surement une forme de jalousie, j'étais plus belle qu'elles, du coup forcément ça pouvait créer des histoires quand les garçons venaient à la maison, puis aussi mon géniteur, il souhaitait tellement compenser qu'il essayait de me gater, mais ça servait à rien, le mal était déjà fait.

Ce sont elles qui m'ont appris à aimer le football. En arrivant en Allemagne j'ai tout abandonné, la musique, le solfège, le théâtre, je n'avais plus rien, du coup je me suis rabattu sur le football. L’Allemagne est totalement différent de la France, en France le football c'est surtout un sport de mec, sur-médiatisé, en Allemagne les filles ont une véritable place, pas autant que les hommes mais rapidement on a vu qu'elles ont eu une place, et quand la fédération a annoncer que le football mixte allait être crée, à ce moment on a compris qu'en Allemagne ça serait une chose énorme pour nous.

Enfin bref, j'ai trouvé mon salut et ma renaissance dans le football, j'ai appris à jouer et à aimer ce sport avec elles, et il parait que j'étais plutôt douée, j'étais pas super technique, mais j'étais une mort de faim, j'avais cette envie de toujours bien faire dans chaque chose que j’entreprenais qui me poussait à aller encore plus, toujours plus loin. Puis quelques part, avec le recul je pense aussi que c'était une façon d'emmerder mon père, de lui dire, voilà c'est moi ta fille bâtarde mais je serais la meilleur de tes filles, en plus il était pour Dortmund, alors rien que pour l'emmerder, je me suis mis à aimer Shalke 04. Et puis je venais d'avoir 16 ans, je continuais à jouer dans un club local avec mes sœurs quand un agent à appeler chez moi, c'était Harry, vous le connaissez non ? Et c'est à ce moment là que tout a commencé...

Mais les années de football n'ont pas été si brillante, bien que le sport me plaisait, rapidement je me sentais en marge avec cette génération, ce sport, toujours la course à la popularité, au plus grand contrat, je ne pensais pas pouvoir m’épanouir, à 19 ans, j'ai donc arrêté ma carrière alors que j'évoluais au Glasgow Rangers. Je me suis lancé alors doucement dans le journalisme, multipliant quelques brèves et quelques interview que mon statut de footballeur m'a permis d'approcher, et je suis désireuse aujourd'hui de me lancer pleinement dans cette nouvelle carrière...



   
~ Aspiration, spécialisation


Je n'ai pas de revendication particulière, ni d'attachement, bien entendu, le football reste un domaine que je connais, enfin de loin pour y avoir été, mais pour autant je ne me vois pas rester dans ce secteur, et je compte bien étendre peu à peu mes compétences et mes connaissances pour pouvoir traiter d'un ensemble de sujet qui n'aura que pour objectif de satisfaire ma curiosité, ma soif de vérité et mon désir d'information, n'est-ce pas dans le fond le propre d'un journaliste ?


   
~ Autre chose à savoir

   Décrivez ici tout ce qui ne rentre pas dans les deux premières catégories: orientation sexuelle, famille notable, détails qui font de votre personnage quelqu'un d'unique.


   
~ Derrière le personnage

   Pseudo/Prénom: KM ✧ Age: 27 ✧ Fréquence de connexion: De temps en temps ✧ Avatar: Holland Roden ✧ Où nous avez-vous connu? Chez ta grand mère ! ✧ Le mot de la fin: Players vivra !


karin meier
Je prouverai au monde que je mérite mieux que tout ça... Que je suis mieux que vous © by tik tok
   


Multi compte : Kamilia Matisse
Revenir en haut Aller en bas
Kyle McKay
CINEMA
CINEMA
avatar

Messages : 6704
Players depuis : 25/01/2015

Feuille RPG
Niveau:
1/15  (1/15)
Popularité:
0/200  (0/200)
Note Presse:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: Karin Meier    Lun 20 Mar - 6:39



Bienvenue Invité
"Re-Bienvenu fiston !

Je suis tout à toi maintenant, mon secrétaire s'est bien occupé de toi ? Tu as pris le temps de parcourir un peu le forum ? Ne t'en fais pas, si tu n'a pas eu le temps tu pourra le faire plus tard.

Bon revenons à nos moutons, je me présente Harry MCPEARCE agent de profession et je suis là pour te guider à travers les étapes de ta licence pour que le début de ton aventure se fasse dans les meilleurs conditions. Tu as des questions ? Si tu en as, n'hésites pas, je suis là pour ça.

Passons maintenant à ta licence, j'ai commencé à la lire, elle est très intéressante.

• Tes informations : OK

• Ton caractère : OK

• Ta biographie : OK

• Tes caractéristiques : OK

Bien, ta fiche me semble bonne, les paramètres sont tous OK, nous pouvons donc continuer, un peu stressé non ? Pressé aussi ? Ne t'en fais pas les choses vont bien se passer et vite arriver.

Je vais à nouveau te faire patienter un peu le temps d'aller contacter des clubs, et je reviendrais vers toi d'ici quelques temps avec les clubs qui sont intéressés par ton profil. Sois patient en attendant, tu veux encore un chocolat chaud ?


© Pando


karin meier
Je prouverai au monde que je mérite mieux que tout ça... Que je suis mieux que vous © by tik tok
   


Multi compte : Kamilia Matisse
Revenir en haut Aller en bas
 
Karin Meier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'agneau et le Loup, Entrevue Secrète [PV Karin x Keisuke : Hentaï]
» ♣ The Presentation of Karin-chan ♣
» Mission #1, Les mines est de Karin
» contre et dans la tempète... Que de plaisir... [PV Drake et libre ]
» il y a pas à dire, être majeur et boire de l'alcool c'est le pied [pv Karin Alamaba]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Players, forum RPG :: •Gestion Players :: Créer son Players :: Journalistes validés-
Sauter vers: