Partagez | 
 

 Jonathan Schmitt - Ca fait un moment que je te suis, Schmitti

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kerstin A. Filippitsch
PLAYER AMATEUR
PLAYER AMATEUR


Messages : 2157
Players depuis : 13/03/2016

Feuille RPG
Niveau:
5/15  (5/15)
Age: 31
Popularité:
25/200  (25/200)

MessageSujet: Jonathan Schmitt - Ca fait un moment que je te suis, Schmitti   Mar 29 Nov - 16:35



Ça fait un moment que je te suis
Depuis le début de votre tournage, vous avez appris à vivre presque quotidiennement avec la présence d'Andy: vous mangez avec lui, vous vous changez face à lui, il vous filme presque 24h/24 et cela crée des liens. Liens amicaux forcément, mais pour Andy, l'amitié avec un mec, c'est un peu comme l'amitié homme/femme chez les hétéros, ça n'existe pas pour lui. Et un jour il ne résiste plus et tente de vous embrasser.

Prénom : Andrew Stockton
Âge : 20 ans
Profession : Caméraman
Regen : Dean-Charles Chapman

© Pando



Kerstin

Double compte de Caolan Shilliday
Revenir en haut Aller en bas
Jonathan Schmitt
MILIEU AXIAL
MILIEU AXIAL
avatar

Messages : 1240
Players depuis : 05/07/2016

Feuille RPG
Niveau:
4/15  (4/15)
Age: 17
Popularité:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Jonathan Schmitt - Ca fait un moment que je te suis, Schmitti   Lun 5 Déc - 10:36



Ça fait un moment que tu me suis
« Ok Jon, je suis prêt, on va se prendre un verre quelque part ? »

C'était le dernier jour de tournage pour la saison 1 de Footballeur, et Andy me proposait un pot bien mérité. Y aurait-t-il une saison 2 ? J'imagine que ça dépendrait des critiques et des audiences des premiers épisodes.

On avisa un bar, à quelques rues de là. Il était 17h30, il commençait à faire un peu moins chaud, on se posa en terrasse pour profiter encore du soleil. Mes lunettes de soleil sur le nez - achetées 3£ pas loin de Victoria Station - je toisai mon caméraman, devenu un ami depuis le début du tournage. Forcément, ça créait des liens, cette proximité quasi-quotidienne. Mais aujourd'hui, il me semblait différent : il avait rasé sa barbe, ce qui l'avait rajeuni d'au moins dix ans. Il savait ce que j'en pensais d'ailleurs, puisque je m'étais foutu allègrement de sa tête de bébé en non stop depuis le matin.

Nos boissons commandées, je lui posai la question qui me taraudait depuis longtemps.

« Bon alors, c'est quand que tu tiens ta promesse ? C'est quand qu'on va chasser les meufs ensemble ? »

Pendant le tournage, je m'étais confié à lui, je lui avais parlé de mon inexpérience avec les filles, évoquant tout juste mon coup de coeur interdit pour Margot. Andy m'avait vanté sa grande expérience et m'avait promis de m'en faire profiter. J'étais plutôt impatient.

Mais sa réponse ne fut pas tout à fait celle que j'espérais.

« Ecoute Jon, faut que je te révèle deux-trois trucs. Je t'ai pas dit toute la vérité. »

Intrigué mais pas encore fâché, j'attendis la suite.

« Déjà, si j'ai une tête de bébé, c'est parce que j'en suis un. J'ai vingt ans en fait. »

Ok. Bon, si c'est que ça.

« Du coup, ton expérience avec les filles, c'était du mytho aussi ? »

J'étais un peu frustré que la chasse promise depuis longtemps parte aussi vite en fumée.

Andy ne répondit pas tout de suite. Il avait quelque chose d'autre à m'annoncer, mais ma frustration m'empêcha de le comprendre, et sa nervosité étant contagieuse, je me sentis mal à l'aise moi aussi, et les mots, blessants, sortirent tous seuls.

« T'es bien caméraman au moins ? Ou c'était du bidon et tu m'as filmé pour ton petit plaisir ? Et ton prénom c'est bien Andy, ou t'as mitonné sur ça aussi ? »
« Jon, arrête... »

Les joues rouges, il baissa la tête, se murant dans un silence honteux. Je finis par me radoucir, pour qu'il puisse enfin s'expliquer sur ses mensonges et ses secrets.

« Ecoute, Jon... »

Quoi encore ?

« Depuis qu'on a commencé à tourner, j'ai... Voilà, les filles ça m'intéresse pas. »

Quoi ? Qu'est-ce qu'il me chante là ?

« Je suis homo, Jon. Et tu me plais, tu me plais à fond ! »

Il se jeta sur moi, les lèvres en avant. La surprise passée, je réagis en une fraction de seconde et tendis mes bras pour lui bloquer les épaules et dévier sa course effrénée vers ma bouche. L'incident diplomatique buccal brillamment évité, je me levai d'un bond, faisant basculer ma chaise en arrière. Encore sous le choc, je lui adressai ces mots pleins de colère d'avoir été pris au dépourvu.

« Ca va pas non ? T'es peut-être une tapette mais pas moi ! Espère même pas ! »

Et alors que j'avais initialement l'intention de lui payer son verre pour le remercier pour son boulot de ces derniers mois, je pris la fuite sans regarder en arrière.


© Pando




Jon #4 Schmitt | Schmittinho
Ich red wie m'r de Schnàwel gwàchse esch !
Revenir en haut Aller en bas
Jonathan Schmitt
MILIEU AXIAL
MILIEU AXIAL
avatar

Messages : 1240
Players depuis : 05/07/2016

Feuille RPG
Niveau:
4/15  (4/15)
Age: 17
Popularité:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Jonathan Schmitt - Ca fait un moment que je te suis, Schmitti   Mer 7 Déc - 11:37



Et tu commences à m'faire flipper
Je partis en courant dans les rues londoniennes. En sprint d'abord, puis je ralentis l'allure, une fois que j'estimai avoir parcouru suffisamment de distance. En me retournant, je ne vis pas Andy, a priori il ne m'avait pas suivi. Tant mieux. Au pas, je rejoignis le parc le plus proche, l'un de mes refuges londoniens. Je m'assis sur un banc, non loin de l'entrée, adossé à une haie. Ainsi, je ne pouvais pas être surpris par une nouvelle attaque de mon caméraman gay et éperdument amoureux de moi.

Je repris mon souffle, me remémorant les derniers événements. Entre les mensonges d'Andy, la révélation de son homosexualité, et enfin son assaut inattendu, il y avait pas mal de trucs à digérer. Je revis quelques scènes des derniers mois sous un autre angle. Des phrases, des regards, des attitudes, je perçus beaucoup de choses différemment. Il avait dû prendre son pied pendant le tournage, cet enfoiré.

« Jon ? »

Je sursautai par réflexe. J'avais tout de suite identifié qu'il ne s'agissait pas d'Andy, puisque la voix était féminine, mais la tension était encore importante.

Je levai les yeux sur une jeune fille à la peau noire, grande et fine, que je connaissais peu, surtout de vue, quand elle venait voir les matchs de son grand frère.

« Salut Naomi ! »
« Ca va ? T'as pas l'air bien ! »

Naomi est la soeur de Nathan Tella, mon coéquipier au milieu du terrain.

« Euh, si si ça va, t'inquiète. »

Je ne savais pas trop quoi lui dire, encore perturbé par les événements du bar. Heureusement, Naomi était plus à l'aise que moi et mena la conversation. Une heure passa sans que je ne le remarquasse. Ayant quasiment le même âge, à quelques mois près, nous avions des sujets de discussion communs. Nous nous moquâmes de Nathan aussi, sans méchanceté. Accro aux réseaux sociaux, Naomi me proposa de faire un selfie pour son compte Instagram. Je m'exécutai, approchant mon visage du sien. Lorsque le résultat s'afficha, Naomi éclata de rire, tandis que je faisais la grimace : j'avais vraiment une sale tête, il m'avait bien traumatisé Andy.

Finalement, nous parvînmes à faire un selfie convenable. Je pris congé, ayant des projets le soir même, non sans avoir pris le numéro de Naomi. J'avais vraiment passé un bon moment, surtout après le pot avorté à cause d'Andy, et j'avais bien l'intention de garder contact avec elle, voir plus si affinité. Sur le chemin du retour, l'itinéraire le plus court me faisait repasser par le bar où Andy et moi nous étions illustrés plus de deux heures auparavant. Hésitant, je pris mon courage à deux mains et je pris cette fameuse rue, en marchant toutefois précautionneusement sur le trottoir d'en face. Je me sentis extrêmement stupide, bien sûr qu'Andy n'était plus là.

Allait-il m'appeler, m'écrire ? Pour ma part, je n'avais pas envie de forcément couper les ponts complètement, mais je n'avais pas non plus l'intention de reprendre contact trop vite, ni de lui pardonner tous ses mensonges comme ça, en un rien de temps. La balle était plutôt dans son camp, moi j'étais dans l'expectative. Une seule chose était sûre, je me l'étais encore prouvé avec les événements du jour : les filles étaient et resteraient l'unique objet de ma chasse. J'espérais juste que c'était bien clair pour tout le monde.


© Pando




Jon #4 Schmitt | Schmittinho
Ich red wie m'r de Schnàwel gwàchse esch !
Revenir en haut Aller en bas
Caolan Shilliday
AILIER DROIT / DEF DROIT
AILIER DROIT / DEF DROIT
avatar

Messages : 4078
Players depuis : 18/11/2015

Feuille RPG
Niveau:
7/15  (7/15)
Age: 21
Popularité:
30/200  (30/200)

MessageSujet: Re: Jonathan Schmitt - Ca fait un moment que je te suis, Schmitti   Jeu 12 Jan - 12:34

Lance un dé6, merci à toi.

1 :
2 :
3-4 :
5-6 :


Kerstin Alexia Filippitsch Anderwald
Multi-Compte ⊹ Ex-Coach PSGU21
Revenir en haut Aller en bas
Òlafur H. Fjólmundursson
ADMIN
ADMIN
avatar

Messages : 3615
Players depuis : 21/10/2015

Feuille RPG
Niveau:
5/15  (5/15)
Age: 35
Popularité:
26/200  (26/200)

MessageSujet: Re: Jonathan Schmitt - Ca fait un moment que je te suis, Schmitti   Ven 27 Jan - 16:34

Bientôt un mois sans visite, on archive !




DC : Caleb I. Merricks
anciennement Okan Aslitürk, Shichiro Ikimura et Tahlia O'Connor.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jonathan Schmitt - Ca fait un moment que je te suis, Schmitti   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jonathan Schmitt - Ca fait un moment que je te suis, Schmitti
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fenrir • Ce que j’ai subi a fait de moi ce que je suis.
» Jonathan Schmitt
» DING DONG. Oui qui est là ? Ton Kinder. Ca fait un moment qu'j'attends ta visite. ~
» Seraphina. Il a changé qui j'étais et a fait de moi celle que je suis.
» QUE FAIT L'ETAT?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Players, forum RPG :: •Gestion Players :: Interactions clôturées-
Sauter vers: