Partagez | 
 

 Malik Maalaoui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Malik Maalaoui   Lun 11 Juil - 20:00

Licence Joueur

Malik Maalaoui

Feat: Hachim Mastour


DATE DE NAISSANCE : 03/09/2001
LIEU DE NAISSANCE : Marseille, France
NATIONALITÉ : Franco-Algérienne
TAILLE : 1m76
POIDS : 61kg

POSTE(S) : Ailier Gauche
CARACTERISTIQUES :
Gardiens ○ 0 / Physique ○ 10
Technique ○ 17 / Passe ○ 33
Tir ○ 20 / Endurance ○ 20

CLUBS PREFERES : Olympique Marseillais, Atletico Madrid, Arsenal
CLUBS DESTESTES : Paris-Saint-Germain, Chelsea,  Bayern Munich
Caractère

Originaire de la cité des Lauriers, dans les quartiers nord de Marseille,  Malik est un garçon dans l'ensemble plutôt discret, qui n'aime pas se faire remarquer.
Il est très consciencieux, concentré sur tout ce qu'il fait.
C'est un garçon posé, pacifique et attentionné. Il n'est que très rarement impliqué dans des conflits. La seule chose qui puisse l'énerver est qu'on insulte sa famille, ou ses origines. C'est pour lui la pire des provocations, et il peut réagir très violemment, à l'encontre du caractère serein qu'il montre habituellement. En dehors de ça, Malik n'est absolument pas spontané. Il est très réfléchi, pèse toujours le pour et le contre avant d'agir. Il est assez solitaire, mais pas au point d’être asocial, est assez mystérieux en ce qui concerne sa vie privée, sa famille, et son enfance. Disons qu'il s'entend avec tout le monde, mais que personne ne le connait vraiment.
Il est ambitieux, et sait qu'il lui faudra être patient et persévérant pour réussir dans le football.
En plus d’être paisible, s'il y a un mot qui défini Malik, c'est bien la loyauté:
Étant né, et ayant passé des années à Marseille, son plus grand rêve serait de jouer dans l'Olympique Marseillais -mais surtout pas au Paris-Saint-Germain. Si il considère Marseille comme 'sa' ville, pour lui, 'son' pays est l'Algérie, dont il voudrait plus que tout jouer dans l'équipe nationale.
Bref, pour résumé, Malik est un garçon discret et solitaire, qui, partagé entre ses deux cultures, donne toute sa loyauté à Marseille et à l'Algérie.


BIO


Malik est né un dans la nuit du 2 au 3 septembre 1999, à Marseille.
De parents Algériens, il grandit dans la cité des Lauriers, dans le 13e arrondissement.
Il vécut dans les quartiers nord, au coté d'un père constamment absent, qui finira par mourir quelques années plus tard, d'une mère aimante, et d'une sœur, Imane, plus jeune d'un an.
Dès son plus jeune age, Malik côtoya la rue. C'est là-bas que des liens d'amitié se créèrent, c'est aussi dans la rue qu'il commença le football.
Très jeune, il commença à donner des coups de pieds dans des ballons, et, tout de suite, il se révéla doué.
Il marqua ses premiers buts à l'age de 5 ans, lors d'un tournoi organisé dans la rue.
Sa mère, admirative devant ses exploits ne cessait de l'encourager, alors que son père le méprisait.
Malik n’aimait pas spécialement son père, cet homme qui le punissait, parfois même le frappait.
Il détestait surtout quand il contredisait sa mère, ou lui jetait des ordres, sans respecter son avis. A cet age là, il avait déjà un profond respect pour sa mère.
Pour revenir au football, il avait 7 ans lorsqu'un certain Marc Balte se mit en tête de créer une association qui permettrait aux enfants des quartiers nord de faire différentes activités sportives- il composa ainsi une équipe de football pour les 6-10 ans.
Malik rejoignit l'équipe, et brilla lors des entraînements, par sa vitesse et sa force de frappe, notamment son pied gauche, qui semblait posséder des qualités techniques innées.
Imane joua avec eux l'année d'après, elle n'était pas mauvaise non plus.
Malik adorait venir sur le terrain de fortune ou se déroulait les entraînements. Jouer au foot lui permettait d'oublier la violence des quartiers, les absences de son père, les bruits insupportables de coups, le soir, dans le HLM.
Il fut nommé capitaine, et joua deux ans en temps qu'avant-centre, avant que l'équipe ne se dessoude à ses 9 ans, alors qu'il possédait déjà une certaine réputation dans le quartier- c'est aussi l'age ou son père mourut. En vérité, dans l'esprit de Malik, ce n'était pas un drame.
Il détestait son père, mais visiblement, ce n'était pas le cas du reste de sa famille.
Dans les semaines qui suivirent la mort de l'homme, sa mère ne parlait plus, ne faisait plus rien. Elle se contentait de s’asseoir sur un fauteuil, et de fixer le mur devant elle, le regard vide.
S'en suivit une période d'environ deux mois difficile pour Malik, entre les cauchemars de sa sœur et les pleurs de sa mère. N'ayant plus, ni le football pour oublier, ni sa mère pour se confier, le seul refuge de Malik devint l'école. Il étudiait dans un collège du 17e arrondissement, loin de ses quartiers, et était plutôt bon élève. Après la mort de son père, il devint excellent.
Il travaillait des heures par jour, pour essayer de ne pas penser à tout ce qui lui arrivait. Lui qui voulait toujours partir dans les premiers pour arriver tôt à l’entraînement, ou rentrer chez lui, il se mit à partir de plus en plus tard, restant jusqu'à la fermeture des portes (19:30), puis traînant dans les rues avec son ballon de foot jusqu'à tard le soir.
Un jour que Malik rentrait chez lui, vers 23:00, il trouva sa mère, non pas affalée sur un fauteuil, mais debout, avec un petit sourire au coin des lèvres. Une chose rare, depuis la mort de son père.
Elle lui annonça qu'ils allaient partir. Elle voulait retrouver sa famille, et était certaine que cela leur ferait du bien à tous de revenir à leurs racines. L’Algérie. Elle voulait retourner en Algérie.
Ce n'était pas la cas de Malik. Lui aimait Marseille. Il adorait Marseille !
Les quartiers nords, la  Cannebière, St-Julien, l'air de la mer, le bruit, les sourires, les tags dans les rues, les klaxons lors des matches gagnés par l'OM, et l'accent, cet accent qui lui faisait se sentir chez lui.
Mais inutile de discuter.
Ils partirent en Algérie 2 semaines plus tard, et Malik y feta ses 10 ans.
Ils vivaient dans la capitale, Alger, et c'était moins pire que ce à quoi il s'attendait. La mer, les ports, l'animation... Oui, Alger avait un petit air de Marseille.
Malik intégra d'abord une petit école de quartier, mais son niveau étant supérieur à celui de ses camarades, on le fit passer en 6e.
Au début, il eut très peur. Peur de ne pas pouvoir s'intégrer. Il se trompait. Les Algériens l'accueillirent à bras ouvert, il avait l'impression d'appartenir à leur famille. Au collège, tout se passait bien, ses résultats étant toujours très bons. Il s'inscrit dans un club de foot amateur d'Alger, dont il devint vite la vedette. Il participa à plusieurs tournois, et impressionnait par son niveau.
Il fut nommé capitaine une deuxième fois. A la fin de l'année, ayant fait une excellente saison auprès d'un petit club, qui n'avait as l’habitude de ce genre de joueur, il reçut plusieurs invitations pour intégrer des centres de formation de clubs professionnels. Mais Malik aimait s'en équipe, il refusa plusieurs opportunités. Il passa en 5e avec brio, et s'engagea pour une seconde saison auprès de son club.
Le premier mois de l'année commença, et, encore une fois, il brilla autant sur le terrain que sur ses cahiers. Ça aurait pu être une heureuse année pour lui. Sans le 29 Juin 2010. Juste avant un match de Malik, sa petite sœur mourut. Comme ça. D'un coup. Il suffisait d'une trop grande excitation, il suffisait d'un regard pas fixé sur la route, d'une voiture un petit peu trop rapide. Pas besoin de vous raconter la suite.
Bien sur, il ne joua pas ce soir-là. Étrangement, la mort de son père et celle d'Imane eu des impacts contraire. Celle de l'homme le poussa à devenir excellent en cour; celle de sa sœur le fit tout lâcher.
Malik n'allait plus à l'école. Ou, seulement quelques fois. Il s'asseyait au fond, les mains dans les poches. Il se contentait de jeter des regards de haine autour de lui. Il s'isola des autres. Tout ce qu'il faisait, c'était jouer au foot. Tout le temps. Tout le temps.
Et un jour, il dit à sa mère qu'il voulait rentrer en France. Pas moyen de discuter. Il rentra donc en France, mais, cette fois, malgré les maintes demandes de Malik, ils allèrent à Paris. Ils achetèrent un petit appartement, dans un quartier moyen. Pour lui c'était un luxe. Il aurait peut-être pu intégrer le centre de formation du P-S-G. Mais, il était pour cela trop loyal à Marseille. Impossible. Il alla donc de nouveau dans un petit club. Le niveau était meilleur quand Algérie, mais il surpassait tous les joueurs. Ce qui ne leur plaisait pas. A la vue de ce gamin maigre comme un clou, qui arrivait d'Algérie et leur volait la vedette, ils se braquèrent. Ils ne voulaient pas accepter ça.
Pour Malik, ce fut un enfer, autant dans les vestiaires que sur le terrain.
Quant à l'école, il décrocha plus que jamais. Il s'en foutait. Il s'en foutait de tout, même du foot, par moment. Une chose changea tout le reste. Marseille. Encore.
Un soir d'avril, Malik fit ses valises, et partit. Il ne chercha pas à ses cacher de sa mère. Il la prévint, même. Puis il partit. Il prit un train, retourna dans ses anciens quartiers. Revit ses potes d'enfance. Certains avaient tourné mieux que d'autres. Pendant une semaine, il replongea dans son enfance. Il retrouva Marseille, la vraie Marseille, pas la réplique ratée d'Algérie.
Il rejoua les parties de foot dans la rue. Et il comprit. Il comprit que ça ne servait à rien de s'en foutre. Qu'il fallait se battre. Et qu'il allait se battre. C'est ce qu'Imane aurait voulut.
Alors, Malik repartit. Il reprit le train, n'ayant cette fois pas de billet, il se cacha dans les toilettes. Il revint à l'appartement de Paris. Vit sa mère, et la serra dans ses bras.
Lorsqu'elle lui proposa de vivre à Marseille, il refusa. Il devait apprendre à connaître d'autres monde que celui-là. Le même mois, il passa des tests pour entrer dans une formation de club professionnel, à Montpellier. Il le réussit. Alors, oui, bien sur. Tout ne fut pas si simple. Il ne ré-accrocha pas à l'école. Sa mère du se sacrifier une nouvelle fois, quittant Paris, et prenant un travail humiliant et fatiguant de femme de ménage, malgré ses douleurs aux dos. Nouveau au club, il lui arrivait de subir des moqueries dans les vestiaires. Mais il n'y prêtait pas attention. Réussir. Pour Imane, comme pour sa mère. C'était tout ce qu'il comptait, maintenant.
ACIDBRAIN


Dernière édition par Malik Maalaoui le Jeu 14 Juil - 15:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Karolina Kwiatkowska
ENTRAINEUR / COACH
ENTRAINEUR / COACH
avatar

Messages : 5483
Players depuis : 03/11/2014

Feuille RPG
Niveau:
7/15  (7/15)
Popularité:
200/200  (200/200)
Note Presse:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Malik Maalaoui   Lun 11 Juil - 20:53



Bienvenue Invité
"Bienvenue fiston !

Tu viens pour t'inscrire ? Comme tu peux le voir, j'ai un peu de boulot en ce moment. Installes toi confortablement dans ma salle d'attente. Tu as fais la connaissance de mon secrétaire ? Non ? Quoi ? Comment ça ? Attends installe toi, il va t'amener un chocolat chaud.

Je suis à toi dans quelques temps, prends ton mal en patience, ton aventure va bientôt pouvoir débuter. En attendant, outre l'attente, je t'invite à découvrir le forum pour commencer à te familiariser avec la communauté. Pour ça, rien de plus simple rends-toi ICI pour te présenter, et ensuite tu peux aller faire un tour ICI pour parler de ce qui te passionne dans la vie.

Rassures-toi, je fais le maximum pour m'occuper de toi, et je reviendrais très vite vers toi..."


© Pando


Karolina Kwiatkowska
Coach
28 Wins | 11 Draws | 8 Loses

•°¤ Mags


Compte principal de Lena Meier
Revenir en haut Aller en bas
Kamilia Matisse
FONDATEUR
FONDATEUR
avatar

Messages : 19200
Players depuis : 05/09/2014

Feuille RPG
Niveau:
7/15  (7/15)
Popularité:
200/200  (200/200)
Note Presse:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Malik Maalaoui   Jeu 14 Juil - 14:43



Bienvenue Invité
"Re-Bienvenu fiston !

Je suis tout à toi maintenant, mon secrétaire s'est bien occupé de toi ? Tu as pris le temps de parcourir un peu le forum ? Ne t'en fais pas, si tu n'a pas eu le temps tu pourra le faire plus tard.

Bon revenons à nos moutons, je me présente Harry MCPEARCE agent de profession et je suis là pour te guider à travers les étapes de ta licence pour que le début de ton aventure se fasse dans les meilleurs conditions. Tu as des questions ? Si tu en as, n'hésites pas, je suis là pour ça.

Passons maintenant à ta licence, j'ai commencé à la lire, elle est très intéressante.

• Tes informations : Petite précision sur l'age, nous sommes actuellement fin 2017, si ton personnage est né en 1999, ça lui fera 18 ans ? Tu aura donc "perdu" 2 ans de progression, es-tu sur de vouloir commencer à 18 ans ?

• Ton caractère : OK

• Ta biographie : OK

• Tes caractéristiques : OK

Je t'invites à corriger ça, je te laisse quelques temps, renvoie moi un message ou poste à la suite de ta licence une fois les corrections apportées que je puisse à nouveau te lire et voir si cette fois-ci tout est bon.



© Pando





Multi-compte : Karin Meier
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Malik Maalaoui   Jeu 14 Juil - 15:34

J'ai modifié, est-ce que c'est bon ?

(Je ne serai pas là (ou très rarement) à partir de ce soir et ce jusqu'au 20, j'ai prévenu dans les absences)
Revenir en haut Aller en bas
Kamilia Matisse
FONDATEUR
FONDATEUR
avatar

Messages : 19200
Players depuis : 05/09/2014

Feuille RPG
Niveau:
7/15  (7/15)
Popularité:
200/200  (200/200)
Note Presse:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Malik Maalaoui   Jeu 14 Juil - 16:32

Nous avons pris note de ton absence.




Bienvenue Invité
"Tu es toujours là gamin ?!

Passons aux choses sérieuses, j'ai eu des retours de plusieurs clubs à ton sujet, ton profil plait c'est indéniable.

Tu trouveras ci-dessous les clubs qui s’intéressent à toi mais cela ne veut pas dire qu'ils te recruteront. D'ailleurs leurs recruteurs aiment poser des question pour connaître un peu plus les joueurs alors réponds à leur interrogation et peut-être qu'ils laisseront leur offre, ou pas, tout dépendra de l'image que tu leur laissera.

Aussi il faut savoir que tu peux recevoir d'autres offres venant de coachs Players, alors ne fais pas ton choix trop vite, tu pourrais passer à côté d'une opportunité.

Tu n'es qu'à quelques pas du début de la gloire et de la célébrité, prends le temps de la réflexion pour faire le bon choix.

A toi de jouer gamin..."


© Pando

 
 
 
Entretiens pré-offre
Fais le bon choix

 
Olympique de Marseille
- Nous sommes un club avec une forte pression populaire, nos jeunes sont suivis aux quatre coins du monde et une pression découle de cette attente. Pensez-vous en avoir les épaules ?

Atletico Madrid
L'entente chez nos joueurs est primordial, nous souhaitons un club convivial et familiale avec un esprit fraternel entre nos joueurs, pensez-vous pouvoir correspondre à cette idée du sport ?
Ajax Amsterdam
Nous souhaitons avant tout développer un collectif, chez nous il n'y a pas vraiment de star, nous souhaitons mettre tout le monde au même niveau, cet état d'esprit vous correspond t-il ?





Multi-compte : Karin Meier
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Malik Maalaoui   

Revenir en haut Aller en bas
 
Malik Maalaoui
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Samia à l'hôpital {Guillaume, Malik, Ahmed ? Florent
» malik nassri
» malik nassri
» Zayn Malik | Frère, protecteur, doudou
» (M) ZAYN J. MALIK • Ne jamais confondre une ouverture d'esprit avec une fracture du crâne.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Players, forum RPG :: •Gestion Players :: Créer son Players :: Cimetière-
Sauter vers: